Notre école

Apprendre à lire et écrire en jouant

February 25, 2016

Depuis sa “rentrée” cette année, Sann (qui a presque 8 ans) n’a plus vraiment de cours formels. Elle apprend à son rythme à se perfectionner en lecture et en écriture, la grande majorité du temps en jouant tout simplement.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous montrer ce qui lui permet de progresser sans utiliser de méthode d’apprentissage précise.lectures-enfant

marque-page-aide-à-la-lecture2 Coté lecture, elle a longtemps stagné, lorsqu’elle utilisait les cours Pi en CP notamment. Le côté scolaire ne lui plaisait pas, et finalement, elle a appris à lire le jour où nous avons arrêté de le lui enseigner.

Elle lit beaucoup de petits livres de poches illustrés, et les premiers temps pour l’aider avec les sons je lui avais proposé ces petits marque-pages du blog Titline à l’école, qui sont complets et vraiment pratiques.marque-page-aide-à-la-lecturePour Noël, elle a reçu en cadeau une liseuse dont elle ne peut plus se passer. Ça ne l’empêche pas de lire de “vrais” livres papiers, et elle alterne les deux modes de lecture. La liseuse a plusieurs avantages non négligeables : quand on a un petit appartement, ça permet de ne pas encombrer les étagères. De plus, il y a un dictionnaire intégré sur son appareil et ça lui permet en une pression du doigt d’avoir la définition d’un mot inconnu. Enfin, ça lui donne la possibilité de s’endormir chaque soir en lisant un peu, sans déranger ses voisins de lit.kindlelectureenfant

youpijaicomprisElle est également abonnée au magazine Youpi, qu’elle lit seule lorsqu’elle le reçoit, et ponctuellement, je l’abonne au Petit Quotidien (on fait une pause régulièrement pour ne pas la lasser), qui correspond à environ 10 minutes de lecture par jour sur des sujets d’actualité.petitquotidienElle aime également jouer à des jeux vidéos, sur tablette ou ordinateur. Parmi ses classiques, “Les Sims” est un incontournable et si je vous en parle en particulier, c’est parce qu’il lui a permis de faire beaucoup de progrès : pour jouer, il faut pouvoir lire ! Il y a des tas d’informations partout et cet exercice l’a aidée notamment à l’acquisition de la lecture rapide. C’est, grosso modo, une maison de poupée géante : on construit la maison, on crée le personnage puis on le fait vivre dans la ville. Il faut lui trouver un travail, répondre à ses besoins, l’aider à se faire des amis…
sims1

sims2 Le jeu “Bayam 7-11 ans” est aussi très complet, puisqu’en plus de permettre la progression en lecture, vocabulaire, il est également une vraie mine d’informations avec des documentaires, petits jeux éducatifs…bayamAu début, nous l’avons laissée écrire en phonétique pendant un temps, parce qu’on voulait que la demande vienne d’elle. Rapidement, elle a réalisé que chaque mot a une orthographe et que si elle voulait se faire comprendre, elle devait la respecter. Elle a alors voulu faire des progrès et nous a demandé de l’aide.
mots-croisés Pour progresser en orthographe, elle fait des mots croisés : si c’est mal écrit, et bien ça ne rentre pas dans les cases, tout simplement ! Pour l’aider à retenir les lettres en cursives / script / majuscule / minuscule, je lui ai acheté ce sous-main des Alphas.cahierssortiesief4 Nous ne faisons pas de travail d’écriture particulier ni de dictée, mais elle écrit régulièrement de petites phrases dans ses différents cahiers : sciences, géographie…Son préféré reste de loin le cahier de sorties, où elle colle des souvenirs avant d’inscrire quelques mots.
cahierssortiesief3

cahierssortiesief2

cahierssortiesief1 Elle a également trouvé d’elle même une méthode intéressante pour mémoriser l’orthographe des mots : en activant les sous-titres sur Netflix lorsqu’elle regarde un dessin-animé ! super4Elle possède aussi une boite mail à son nom et correspond avec ses amis et la famille presque quotidiennement. En l’espace de quelques mois, elle a fait beaucoup de progrès et mémorisé la forme orthographique de nombreux mots.

À sa demande, j’ai également acheté ce petit cahier d’exercices de la Librairie des Écoles, qui propose de petites séances courtes pour s’améliorer. Il est pas mal, mais je trouve que parfois ça la laisse plus perplexe qu’autre chose car entre la règle et les exceptions, elle est un peu perdue. Nous abordons la grammaire de loin pour le moment, lorsqu’elle nous pose des questions sur une règle en particulier.

Voilà, comme vous pouvez le voir, c’est au jour le jour, en fonction de sa demande et de son rythme. Ce que j’ai appris pour ma part, c’est à lui faire confiance. Lorsqu’on lui en laisse la possibilité, je suis convaincue que l’enfant exprime lui même l’envie d’apprendre, au moment où il en a l’intérêt, le besoin. Il me vient alors à l’esprit cette phrase qui est aussi le titre d’un livre de Jesper Juul : “Regarde, ton enfant est compétent“.
mots-croisés2

FacebookTwitterGoogle+Share

You Might Also Like

19 Comments

  • Reply Sabine - De Carton et d'étoiles February 25, 2016 at 14:15

    Je retrouve beaucoup de livres, magazines et jeux que mes filles scolarisées utilisent aussi soit à l’école, soit chez nous 😉
    Tu connais Rêve au lettres ? Ma grande a été abonnée à son anniversaire, elle adore et ça l’aide beaucoup à exprimer correctement ses idées et à corriger d’elle-même ses fautes (parce que les mails entre copines qui font autant de fautes qu’elle ne la fait pas beaucoup progresser honnêtement ^^).
    C’est une sorte de “jeu dont vous êtes le héros” pour enfants, je trouve l’idée excellente.

    • Reply Addfunandmix February 25, 2016 at 15:22

      Oui je connais ! Elle était abonnée pendant plusieurs mois mais elle n’avait pas tellement accroché car justement c’était beaucoup de lecture et d’écriture et à ce moment là, c’était pas son truc. Mais on pourrait essayer à nouveau maintenant 🙂

  • Reply Ci-san February 25, 2016 at 15:37

    La miss ne voulait pas lire alors qu’elle avait pigé la technique. Du coup on laissait faire pour ne pas la rebuter et parce qu’on n’est pas des parents du genre “moi, ma fille savait lire à trois ans”. Arrivée en CP, on a eu un peu peur car elle était réfractaire aux devoirs.
    Et puis, le déclic. D’un côté à l’école avec la distribution de bons points (et dire que l’éducation nationale est contre…) et de l’autre à la maison. Elle a compris que si elle voulait jouer à des jeux sur la tablette ou la DS quand nous n’étions pas disponibles pour lire avec elle, il allait falloir lire seule et bingo, elle a appris super rapidement. Et dire que certains crachent sur les jeux vidéos, hahaha.
    Je note toutes tes références. C’est une bonne idée le cahier de sortie. 🙂

    • Reply Addfunandmix February 25, 2016 at 15:47

      Oui c’est un peu le cas de Sann, elle n’était pas motivée parce qu’on lui demandait de faire une chose sans qu’elle en saisisse l’intérêt pour ELLE.
      Je ne suis pas fan des bon points, j’en garde un mauvais souvenir, je sais que ça me démotivait plus qu’autre chose car quand je n’en avais pas, ça me donnait encore moins envie d’en avoir 🙂 Par contre c’est certain que, comme tu le dis, si ils ont un intérêt personnel à faire un progrès, alors ça se fait sans souci, comme avec les jeux vidéos par exemple.
      Ce qui aide également, c’est de continuer à leur faire la lecture, pour leur montrer qu’ils ne perdent pas ce petit avantage 🙂

      • Reply Ci-san February 25, 2016 at 18:39

        Je suis d’accord, il faut continuer la lecture du soir. C’est sympa parce que la miss participe maintenant, elle lit une page sur deux environ.
        Pour elle les bons points sont une sorte de “victoire” car les autres disent “t’es bête parce qu’il y a “beta” dans ton prénom” (les gosses…) et elle répond qu’elle n’est pas bête car c’est elle qui a le plus de bons points et qu’eux sont loin derrière, haha.

        • Reply Addfunandmix February 25, 2016 at 20:05

          Roooh les gosses moqueurs à l’école, c’est assez terrible, la pauvre, je comprends. D’aucun diront que c’est très utile pour s’endurcir, hmm moue… 😉

  • Reply Maaademoiselle A. February 25, 2016 at 18:48

    C’est super l’idée des sous-titres, encore mieux qu’elle vienne d’elle !
    Encore une fois, j’aime beaucoup ta façon de voir les choses pour son apprentissage, et je retiens le fait qu’il leur faut un “réel intérêt” pour se mettre à lire. Ça me servira peut-être si l’une des mes filles y est réfractaire ^^

    • Reply Addfunandmix February 25, 2016 at 20:06

      Oui c’est pas bête ! Comme quoi ils s’inventent leurs propres méthodes. Je te remercie pour tes mots 🙂

  • Reply Margoton February 25, 2016 at 19:14

    Bonjour,

    il y a quelques jours j’ai posté un message sur ta page FB, concernant un éventuel passage dans la Drôme pour visiter des grottes 😉

    Nous avons 2 enfants nonsco, un grand de 13 ans en apprentissages informels et une petite de 6 ans essentiellement en unschooling, avec un peu de soupoudrage d’informel.
    Et je la vois apprendre à sa manière et à son rythme, comme elle a appris à parler et à marcher. C’est clair que ça demande beaucoup de confiance en notre enfant et ce n’est pas évident, il y a eu des périodes de doutes surtout quand je vois tous les blogs où les parents proposent plein d’activités à leurs enfants – ce que je trouve super, mais ici on n’arrive pas à fonctionner comme ça.
    Ici on propose, elle dispose, et elle innove souvent. On a bien sûr investi dans du matériel, et elle l’a investi à sa manière, mais souvent elle a appris par des biais totalement différents.
    Actuellement, elle lit et écrit, en phonétique bien sûr! Et commence à sentir qu’il faut écrire “comme il faut” pour être comprise. Alors je suis en train de lui fabriquer les pochettes de dictées muettes Montessori.
    Pour les maths, on lui propose parfois des activités Montessori et d’autres de la méthode des frères Lyons. J’aime bien l’idée qu’elle soit autonome dans ses apprentissages mais avoir des soutiens me rassure – et tant qu’elle n’y voit rien de rébarbatif…

    Bon, c’est le premier pas le plus difficile, je vais commenter plus souvent désormais 😉

    • Reply Addfunandmix February 25, 2016 at 20:18

      Oui je me souviens, et je te remercie encore de cette chouette proposition 🙂
      Ta petite a l’air de bien s’en sortir à son rythme c’est cool, tu dois apprécier de l’observer grandir ainsi. Nous aussi, on propose régulièrement : parfois elle dit oui et elle est à fond, parfois elle décline la proposition. Je trouve que certaines fois, on trouve des avis un peu trop tranchés sur ce que doit être le unschooling, on dirait presque qu’il ne faut rien proposer du tout. Perso, je ne vois pas le mal à montrer à l’enfant ce qui est possible, puis le laisser choisir. De toutes les façons, on va forcément l’influencer ne serait-ce que parce que nous, parents, avons des gouts et des centres d’intérêt propres. On transmet, ou pas. Bon par contre, j’ai appris à ne pas avoir d’attente vis à vis de la réponse des enfants à mes propositions : si un truc que je propose ne les intéresse pas, je ne suis pas vexée ou déçue, le principal est d’avoir montré que la porte existe 🙂 Par exemple, j’ai une galerie Pinterest et des dossiers où je range des idées, des images de “leçons” trouvées au hasard de mes navigations sur internet, et parfois je lui propose de regarder là dedans.
      Au plaisir de te lire à nouveau bientôt 🙂

      • Reply Margoton February 27, 2016 at 09:57

        A aucun moment on ne s’est dit, mon compagnon et moi, que nous ferions du unschooling. On a beaucoup lu et écouté, on a laissé notre fille grandir et ça s’est imposé à nous naturellement parce qu’on a constaté que notre fille apprenait comme ça. Mais ce n’est sans doute pas du pur unschooling puisque nous proposons des choses, comme toi, sans attente.
        J’ai aussi un tableau Pinterest avec beaucoup d’articles qui viennent de ton blog d’ailleurs!

        • Reply Addfunandmix February 27, 2016 at 10:45

          Oh ben quel honneur 🙂 Tu me dirais ce que c’est ton pseudo pinterest ? Comme ça je pourrais m’inscrire à tes tableaux 🙂
          On fait comme ça aussi, on laisse venir en fonction de l’enfant et du moment. Ça fonctionne bien et puis c’est très reposant parce que personne ne ressent de pression.

  • Reply Ninon February 25, 2016 at 21:48

    Hello! Bon je ne te dirais pas Ô combien c’est génial de proposer toutes ces lectures, tu me connais un peu maintenant… 😉
    Si Sann a envie de perfectionner son orthographe d’une façon plus amusante qu’avec le cahier de la LDE (que nous avons aussi et que je n’utilise guère, le trouvant quelque peu rébarbatif) tu peux peut-être lui proposer ce vieux manuel, très riche en vocabulaire et qui est très apprécié par ma fille qui l’utilise 4 fois par semaine: http://manuelsanciens.blogspot.fr/2014/04/jean-auer-chaque-mot-sa-place.html, c’est juste une idée en passant, je ne sais si elle accrochera. En tous cas bonne lecture à ta jolie fleur!

    • Reply Addfunandmix February 25, 2016 at 22:21

      Ah oui tiens, c’est vrai que je vois souvent des manuels anciens sur ton blog, et je comprends que tu aimes ça, ils ont un sacré charme. Merci pour le lien, je vais lui en proposer quelques pages pour voir si ça la branche 🙂
      Parfois, elle se couche le soir avec sa liseuse et puis, 15 minutes après elle se relève et vient me rejoindre au salon en disant “heu, maman, j’ai finis mon livre, tu peux m’acheter la suite s’il te plait j’aimerais savoir ce qu’il va se passer…” C’est trop mignon 🙂 L’avantage, c’est que c’est instantané pour le coup… Même si on se garde le plaisir d’aller à la librairie pour fouiner sur les étagères et sélectionner quelques titres à la couverture et au résumé accrocheurs 🙂

  • Reply Hellvis February 26, 2016 at 18:25

    Bonjour,
    Juste un petit mot au passage pour dire que cet article tombe à pic, l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, on est dedans jusqu’au cou ici!
    Je note l’idée des mots croisés, je suis sûre que ma fille va adorer. Elle a appris les nombres écrits (elle connaissait la comptine numérique, mais à l’écrit, elle se mélangeait les pinceaux) en faisant des points à relier! C’est comme pour les mots croisés où il faut l’orthographe exacte, si on s’emmêle on n’obtient pas le dessin mystère!
    Merci pour ces pistes, pas seulement dans cet article, ton blog m’est souvent précieux pour les activités pour mes minis.

    • Reply Addfunandmix February 27, 2016 at 10:48

      Oui les nombres à relier, ma grande a fait ça aussi ! 🙂 C’est tellement cool d’apprendre sans obligation mais par intérêt.
      Je suis contente que ça puisse t’aider, c’est avec plaisir que je partage 🙂 A bientôt !

  • Reply Charlie February 28, 2016 at 10:54

    MERCI 1000 fois pour cet article très complet qui tombe à pic ici aussi avec notre Moyen de 8 ans tout frais qui est très réfractaire à la lecture, ce qui angoisse bcp son papa… Tes mots sont rassurants, je les lui montre très vite !!!

    • Reply Addfunandmix February 28, 2016 at 11:04

      Avec plaisir ! Comme je le sous entendais dans l’article, ma grande a commencé à aimer lire quand on a arrêté de lui demander de le faire 🙂 J’espère que vous réussirez à trouver la solution qui fonctionne pour vous 🙂

  • Reply Mi Li April 27, 2017 at 20:35

    voilà mon article sur notre expérience d’apprentissage autonome en lecture http://mesptitsgrains.eklablog.com/la-lecture-a129819734. J’ai cité ton article dans les ressources d’expérience autonome ! 😉

  • Leave a Reply