La vie

Simplifier

July 12, 2017

Depuis deux ans environ, je fais de mon mieux pour désencombrer le quotidien. Les placards, les étagères, le contenu de la poubelle, mais pas seulement. C’est une démarche globale, qui a commencé quand Sann est née il y a neuf années avec tout plein de remises en question : est-ce que ce qu’on fait a un sens pour nous, ou bien le fait-on “parce ce que c’est comme ça qu’on a toujours fait” ?

On a commencé, en famille, par simplifier ce qui était très important pour nous : l’alimentation. Simplifier ne voulait pas dire moins varié, mais moins de tout ce qui n’était pas nécessaire pour bien vivre, bien grandir : les additifs, les calories “vides” (celles qui n’apportent pas de nutriment), la souffrance animale. On est devenus végétariens, puis très vites vegans.

Et puis les enfants ont grandi, il y en a eu deux, puis trois. Les jouets, les livres, les vêtements se sont accumulés. Les dessins, les souvenirs, les petits trésors. Si au fil des années, la maison se remplissait de joie, elle se remplissait aussi d’un sacré paquet d’objets, et de bazar.

Mais je ne vais pas accuser seulement les enfants, nous avons notre part : les papiers, les fringues sentimentales, celles qui ne vont plus mais qui vont peut être aller à nouveau un jour, celles qu’on a achetées et mises une fois mais “on sait jamais”, et puis tous les trucs qu’on garde parce que ça pourrait servir “un jour”.

Alors j’ai entamé un tri. J’ai jeté ce qui était cassé, jeté ce qui était déchiré, et donné tout ce que je n’utilisais pas “vraiment”. J’ai eu envie d’une petite aide pour accompagner le déclic, j’ai lu le livre si célèbre de Marie Kondo. Si je n’ai pas accroché à certains aspects de sa philosophie comme la personnification de la maison et sa manie de tripoter les objets pour décider si oui ou non on les kiff, j’ai en revanche apprécié qu’elle me permette de déculpabiliser. J’avais le droit de ne pas vouloir avoir plein de trucs chez moi.

Alors j’ai dit adieu aux 40 assiettes de cette collection qui ne servait pas souvent, aux jouets en double, en triple. Adieu aux papiers sentimentaux : les cartes postales, les tickets de concerts, les mille dessins avec 2 lignes gribouillées. Plus de cartons de “trucs qu’on garde au cas où”. Au quotidien, je voulais quoi ? Passer moins de temps à chercher les choses, et à les ranger. Ne garder que ce qu’on utilise vraiment m’a permis non seulement ça, mais aussi d’avoir l’esprit plus léger. Et j’ai une nouvelle règle : chaque chose doit avoir sa place. Les trucs qui se promènent et qu’on ne sait jamais où ranger, c’est des trucs dont on n’a pas vraiment besoin, ou alors c’est qu’un objet qui ne nous sert pas doit partir, pour lui céder sa place.

Il y a quelques mois, Sann s’est intéressée de plus près à l’écologie. Elle a fait, en autonomie ou accompagnée, des recherches, a lu des livres, des articles, vu des petits documentaires. Et puis elle nous a demandé si on voulait bien faire plus d’efforts : depuis dix ans, on trie déjà tous nos déchets, mais elle voulait qu’on aille plus loin et qu’on en produise moins.

Alors on a acheté nos premiers sacs réutilisables : un sac à baguette, d’abord, parce qu’on en achète une par jour pour le petit déj’ des enfants. Et puis des sacs à fruits, légumes et céréales. On a cherché une épicerie en vrac, et on a progressivement remplacé les paquets de pâtes de supermarché par des bocaux.

J’ai acheté des pailles en métal, parce que ça faisait un moment que j’utilisais du plastique et que j’hésitais : j’ai bien fait, je trouve ça très chouette et pas tellement plus contraignant. J’achète la lessive au litre, et la farine au kilo. Alors bon, on est encore très loin du zéro déchet, et ce n’est pas ce que je vise pour l’instant, parce que j’ai un quotidien déjà très rempli et que je ne suis pas prête à sacrifier certains éléments de confort. Mais je préfère faire un peu, plutôt que de céder à la fatalité du “c’est tout ou rien”.

Depuis un mois, je n’achète plus de briques de lait végétal et je le fais moi-même, aidée des enfants quand ils en ont envie. Une bouteille en verre, un poignée d’amande, de l’eau et de l’extrait de vanille, un petit tour dans le mixeur puis dans le sac à lait végétal, et en 3 minutes c’est plié. C’est meilleur, et ça doit éliminer pas loin de 900 briques de nos poubelles chaque année. C’est marrant, quand on se met à compter, l’impact qu’on a conscience d’avoir sur la planète, sur la vie. Les briques qui ne sont pas jetées, les veaux qui ne sont pas tués, les mètres carrés qui ne sont pas dédiés à l’élevage… Et l’air de rien, ça contribue autant que le vidage de placards, à avoir l’esprit bien plus léger.

Et puis quand on a commencé à désencombrer sa maison, je crois qu’on se penche parfois aussi sur son style de vie. Chacun à sa mesure, bien sûr, parce qu’on n’a pas toujours la possibilité de vivre dans la campagne dans une maison autonome. Je me suis demandé comment faire, en vivant en plein cœur de Paris, pour choisir une vie plus simple. Alors pour commencer, je me concentre depuis quelques mois sur tous les détails qui encombrent le temps, qui absorbent de l’énergie : supprimer les newsletter que je ne lis jamais, par exemple. Toutes les marques, les publicités, les communiqués de presse mal ciblés. Ce magazine auquel on a abonné son enfant et qui depuis, envoie des mails tous les quinze jours. Un, puis deux, puis trois, tous ces courriers sont virtuels et ne gaspillent peut être pas de papier, mais ils gaspillent mon temps. Même quand on ne les lit pas, on passe plusieurs minutes à les trier et les supprimer.

Petit à petit, au fil de notre expérience de l’IEF et de notre glissement vers le unschooling, je diminue aussi le matériel. Finalement, plus on en a, moins on s’en sert. Je ferai un petit bilan d’ici quelques semaines, sûrement au moment de la rentrée, parce que cette année on a décidé d’utiliser moins de supports réels et d’expérimenter encore davantage les apprentissages à travers la simple lecture et le jeu. On a trouvé deux super livres qui proposent d’explorer plusieurs matières dans un apprentissage transversal : Français/histoire/géographie et Maths/sciences. Sann les a tout de suite adorés car ils sont ludiques et se basent sur un travail de recherche de la part de l’enfant qu’elle apprécie beaucoup.

En attendant, c’est comme si c’était les vacances par ici car le rythme est un peu ralenti par la pause des activités et la chaleur. On en profite pour faire la fête ou au contraire, ne rien faire de spécial. Bientôt, le Papa des mouflets arrêtera de travailler pour sa pause estivale, et on en profitera pour encore trier et désencombrer. Oh, et puis j’ai un peu changé la chambre des mouflets, alors je vais essayer de vous montrer ça aussi à l’occasion. Si vous essayez aussi de simplifier et de minimiser l’impact des objets sur votre quotidien, n’hésitez pas à donner vos petits trucs en commentaires, on est preneurs de bonnes idées !

FacebookTwitterGoogle+Share

You Might Also Like

40 Comments

  • Reply Elisabeth July 12, 2017 at 12:37

    Chez moi, l’espace libre est nécessaire que ce soit dans mon environnement (l’appartement) mais aussi dans ma tête … de manière à laisser de la place à l’énergie positive.
    J’ai désencombré et simplifié ma vie de manière “intense” après avoir vécu le décès de ma maman en mars 2014. Dès le mois de septembre de la même année, j’ai remis nos priorités familiales et de couple au centre de tout. Il ne fallait plus que je gaspille du temps et de l’énergie à ranger, chercher, nettoyer. Il me fallait du temps pour mes enfants et mon mari.
    Les livres de Dominique Loreau m’ont apporté énormément : L’Art de la simplicité et L’Art de l’essentiel mais aussi tous les autres de cette auteure. Celui de Mari Kondo aide aussi quand elle explique de trier tout ce qui se rapporte à la même catégorie d’objets. Moi j’ai fait pièce par pièce, meuble par meuble.
    A ce jour, je continue toujours de donner. Il y a toujours un sac ou un carton à disposition derrière la cuisine qui sert à mettre les vêtements trop petits des enfants, les livres, magazines et jouets qui ne servent plus ou qui sont offerts (sans utilité pour nous), les ustensiles pas adaptés, etc
    Belle continuation à toi et ta famille.
    Bel été à vous 5
    NB : j’ai hâte de lire la suite !!

    • Reply Addfunandmix July 12, 2017 at 13:50

      Je suis désolée pour ta maman. Un événement marquant, triste ou heureux, apporte souvent ce besoin de changement… Je crois que pendant très longtemps, j’ai considéré les possessions comme une chance. Et ça l’est, bien sûr, dans une certaine mesure ! On peut manquer, mais on peut aussi avoir “trop”. Trop d’affaires, trop de préoccupations, trop de responsabilités. Il y a des choses qui sont superflues, et si on se sent mieux sans, il ne faut pas se sentir ingrat 🙂
      Je n’ai pas lu les livres dont tu parles mais j’en ai entendu parler, et ils ont l’air intéressants ! J’ai fait mon rangement pièce par pièce aussi, car c’était plus simple pour moi avec mes 3 petits dans les pattes. Impossible d’étaler le contenu de plusieurs pièces/placards au milieu de la maison… Haha 🙂 Je donne aussi pas mal… J’ai une voisine qui a 2 petits adorables et très contents de recevoir les petits habits des miens quand ils grandissent 🙂 Merci d’avoir partagé ton expérience, bises à toi et ta famille aussi 🙂

  • Reply Laure July 12, 2017 at 13:05

    Bravo.cela demande de l’énergie et du boulot dz desencombrer ms le quotidien après doit etre nettement plus simple.il serait temps que je m’y mette aussi! Petites questions:ou as tu trouvé tes sacs pr fruits, riz? Et tes pailles en metal? (j’ai un adepte des pailles de 3 ans et demi ici).pour le lait végétal je me posais également la question comme mon fils est un grd consommateur de lait d’amande.j’hesitai a acheter une machine qui le fait ou finalement a faire comme toi.ms ou trouver un sac de lait végétal dont tu parles? .encore merci pr tous ces articles hate de voir les changements de la chambre. 🙂

    • Reply Addfunandmix July 12, 2017 at 13:59

      Merci 🙂 C’est vrai que c’est une vraie corvée de s’y atteler, mais maintenant que j’ai essayé je sais à quel point ça fait du bien à l’esprit ensuite, alors ça me motive. D’un autre côté, je m’efforce aussi d’être indulgente et patiente avec moi-même : si je n’ai pas envie de le faire, j’attends un moment de vraie motivation. J’ai déjà trié plusieurs pièces/placards, et je sais qu’il faut encore que je range le placard des loisirs créatifs. Ça me pompe l’air rien que d’y penser haha !
      Le sac à lait je l’ai trouvé sur Amazon, il y en a plein aux alentour de 7-10 euros. Je n’ai pas réussi à en trouver en magasin… Par contre les sacs à fruits et les pailles viennent du magasin où on achète en vrac, ça s’appelle “Day by Day”.
      La machine pour faire le lait végétal, je crois que c’est surtout bien pour le soja car il faut le cuire. Mais pour l’amande, l’avoine, la noisette etc… Qui ne nécessitent pas de cuisson mais juste un trempage, un mixeur suffit. J’ai un vitamix, je mixe pendant 30-45 secondes et ensuite je filtre, c’est tout 🙂
      Bises !

  • Reply Jackie July 12, 2017 at 13:08

    Je partage entièrement ta démarche, vivre plus simplement avec moins. Petit à petit la maison de vide et même si parfois on a l’impression que ca n’avance pas. Finalement on se rend compte que si on a fait pas mal de vide. Ici on vend sur insta ou le boncoin sinon je donne bcq à Emmaüs. Concernant l’ief je tâtonne j’essaie de trouver la juste mesure, nous tentons de favoriser les livres de la bibliothèque ou de les acheter d’occasion. Et j’essaie de bricoler le matériel quand c’est possible.
    Pour les Mails pareil je me désabonne de tout car je n’ai besoin de rien, ou si j’ai besoin de quelques chose je veux que la recherche vient de ma propre initiative. Tout cela nous incite à acheté, à découvrir des choses que nous n’aurions pas cherché,
    Bonne continuation dans votre quête de simplicité.
    Hate de voir tes prochains articles.
    Jackie

    • Reply Addfunandmix July 12, 2017 at 14:11

      C’est vrai, on a vite fait de croire qu’il nous faut tout un tas de choses pour être heureux, et je vois bien en te suivant que tu es dans le même type de quête 🙂
      J’essaie d’acheter d’occasion aussi, quand c’est possible. Je n’ai plus envie de penser qu’il me faut ceci ou cela pour me sentir bien et pour simplifier mon quotidien. Je trouve dommage d’être taxé de hippie ou accusé de céder à une mode quand on aspire à se poser des questions plutôt que juste suivre sans broncher le chemin de la consommation. Quand j’étais petite et que je n’avais pas les résultats attendus en maths, on me disait que j’irai “garder les chèvres sur la colline”. C’est marrant que ce soit une insulte pour certains, moi jtrouve ça top d’habiter sur la colline avec des animaux haha 🙂 Merci d’avoir partagé ton avis, à bientôt 🙂

  • Reply Caro July 12, 2017 at 14:41

    Ca me parle beaucoup ce que tu écris, en particulier la phrase “chaque chose doit avoir une place”. C’est ce que je répète à mon mari depuis bien 2 ans ! On a beaucoup vidé ce printemps, et je sens que je pourrais refaire un gros tri à l’automne, histoire d’être enfin à l’aise avec tout ce que l’on a, j’arrive à ne plus avoir la sensation de gachi et à apprécier de donner. Mais ce n’est pas le plus simple quand on a été élevé avec la notion de “devoir acquérir” toujours plus… Hier encore ma mère ralait d’avoir “jeté à la poubelle” des choses qu’elle a donné à Emmaus, lorsque je lui ai fait remarquer qu’au contraire, elle allait en faire profiter d’autres elle n’a pas vraiment compris… Bref, vivre plus simplement n’est pas si simple qu’il n’y parait !

    • Reply Addfunandmix July 12, 2017 at 19:37

      C’est mon mec qui a le premier attiré mon attention là dessus je crois. Plusieurs fois il a dit “bon et ce truc qui a pas de place, je le mets où ?”. Bon après il garde aussi beaucoup de choses, par exemples les vêtements, un costume habillé qu’il ne met absolument jamais même pour les occasions, parce que c’est juste pas lui, mais bon il veut pas s’en débarrasser parce que “on sait jamais”. Je suis coupable aussi parfois de ce genre de chose MAIS vraiment, je fais un effort pour arrêter et apprendre à dire au revoir aux trucs. Je suis sentimentale avec les objets, mais je me soigne haha parce que c’est trop petit chez nous 🙂 Tu as raison pour Emmaüs, ce n’est jamais perdu.

  • Reply Mandy July 12, 2017 at 14:42

    Moi aussi j ai voulu vider…je n ai pas fini car depuis ça s est rempli mais je suis d accord ça fait du bien et j ai réutilisé pleins de choses en double pour notre maison de campagne. Mon pb reste les emballages où trouve tu la lessive sans contenant ils n en font pas assez en grandes surfaces alors que juste une recharge ça changerai Tout! Plus de plastique car on filtre notre eau et je razéfie moi même…
    Bref y a encore du chemin mais si on fait tous un peu je pense que c est très positif pour notre planète, bisous! Hâte de voir la chambre des zozos

    • Reply Addfunandmix July 12, 2017 at 19:41

      La lessive je l’achète en vrac, chez Day by Day elle est vendue au litre, tu dois juste acheter le contenant avec la bonne étiquette à la base et ensuite tu reviens le remplir quand tu as besoin. Dans les supermarchés c’est clair que c’est chaud le suremballage parfois… Certaines marques font l’effort, comme Sojasun pour les yaourts qui a supprimé le carton autour des pots l’année passée 🙂 Bises !

  • Reply Crapaud Chameau July 12, 2017 at 16:17

    Très bel article, merci !
    Faire du vide aère l’esprit… Je pense avoir 5 tenues dans mon armoire (en comptant celles de sport) !

    Avec mon mari, nous faisons le tri tous les trimestres, l’appartement est petit et nous sommes comme ça : nous aimons vivre dans des espaces clairs et allégés.
    J’ai remarqué que c’est la même chose avec les enfants : à leur anniversaire ils nous ont demandé non pas des cadeaux comme des jouets ou des jeux, mais de les emmener à la mer.

    Quant au homeschooling, c’est vrai chez nous aussi : plus on a de matériel, moins ils y touchent. Je n’achète presque plus rien hormis les cours par correspondance, je fais du matériel moi-même avec soit des objets du quotidien soit ce que nous offre la nature. Pour les livres, nous avons le réseau des bibliothèques de la ville à disposition. Nous faisons aussi notre lait végétal maison depuis 6 ans. Nous avons une machine Soyabella qui permet aussi de faire du tofu maison et de la soupe express. Pour les vêtements, j’ai une amie qui m’en donne, j’achète ce qui manque seulement en solde (et vraiment l’essentiel) et lorsque ça ne fait plus, je donne à d’autres amies.

    Je fais régulièrement du tri aussi dans les newsletter et sur mes comptes sociaux parce que c’est très énergivore tout ça. Le plus difficile, la tentation absolue, c’est lorsque j’achète sur des sites comme Amazon, ils ont le coup pour t’afficher un truc tentant sur la plupart des sites que tu visites par la suite. La tentation c’est aussi en lisant des blogs avec des supports/livres/jeux/jouets qui parfois font envie 😉

    Hâte de lire la suite ! -Julie

    • Reply Addfunandmix July 12, 2017 at 20:27

      Merci à toi, je suis contente de lire ton expérience 🙂
      Je ne fais pas le tri aussi souvent que toi, bien qu’il faudrait ! Je dirais une fois ou deux par an. Ça me prend plus de temps du coup.
      C’est une super idée les cadeaux dématérialisés, et depuis 2 ou 3 ans je fais de mon mieux pour demander ça dès que je peux : des abonnements, des sorties, des voyages… Des expériences plutôt que des jouets.
      6 ans que tu fais ton lait et ton tofu, cool tu dois être incollable 🙂
      Pour les vêtements des enfants j’ai encore un gros effort à faire : je craque trop facilement sur des trucs mignons. Et les livres… Tant pis je fais marcher l’édition 🙂 Je leur en achète beaucoup je crois, plusieurs par mois, j’adore ça. D’occasion quand je peux, neufs sinon.
      Haha pour amazon, je vois ce que tu veux dire, et ils ne sont pas les seuls à faire ça. Quand t’as vu LE truc que t’as trop envie d’avoir puis tu es raisonnable tu fermes la page et tu te dis c’est bon j’oublie… Et que l’objet pop dans les pubs partout où tu surf ensuite : AFFREUX haha 🙂
      Bises 😉

      • Reply Crapaud Chameau July 17, 2017 at 22:10

        J’ai fait une entorse à ma ligne de conduite : j’ai acheté plusieurs livres pour préparer notre programme d’Histoire pour ces deux prochaines années 😉

        • Reply Addfunandmix August 10, 2017 at 12:28

          Les entorses, j’aime bien 🙂 C’est souvent une bonne chose de sortir de son cadre, ne serait-ce que pour l’expérience même si elle n’est pas complètement positive 🙂

  • Reply Claire July 12, 2017 at 16:18

    Je suis dans cette démarche aussi depuis quelques années. Ca avance doucement mais surement.
    Mais j’aime aussi beaucoup garder au cas ou. Mais ces objets là sont dans un autre endroit, plus vers le garage.
    Ce n’est pas une démarche évidente mais de manière générale, j’essaie de moins consommé. Quand j’ai besoin de quelques chose, je me demande déjà si c’est vraiment utile, si je peux pas faire avec ce que j’ai déjà. Si non, j”essaie de trouver sur le bon coin. Et sinon j’achète neuf.
    Et puis une place pour chaque chose ça gagne beaucoup de temps dans la tête (sauf quand on a un mari qui range jamais les choses aux même endroits et passe sont temps à toujours tout chercher !)
    Après, ça ne m’empêche pas de me faire plaisir de temps à autre parce que le but n’est pas non plus d’être frustré 😉

    • Reply Addfunandmix July 12, 2017 at 20:18

      Ah oui c’est bien d’avoir un garage ou une cave pour y mettre le surplus 🙂 Je fais comme toi pour les achats, j’essaie d’y réfléchir, surtout qu’en plus du manque de place ben… Il y a le manque de moyens haha, ça aide on va dire 😀 Quand j’avais un salaire, j’avoue que j’achetais plus de trucs pas vraiment utiles, parce que “je pouvais”. Je n’ai jamais été une grande consommatrice pour moi même, par contre j’avoue que quand il s’agit de mes enfants je me lâche facilement… Il y a tellement de fringues et de jouets mignons 😀
      Et tu as raison de te faire plaisir, je ne crois pas qu’en sortant un peu de sa ligne de conduite parfois, ça remette tout en question pour autant. Je fais attention à réduire mes déchets, et parfois j’achète un truc à emporter en emballage jetable… Sur-emballé de préférence haha ! Je sais que c’est pas cool, mais si je me force à changer du jour au lendemain je vais pas y arriver.

  • Reply ludivine July 12, 2017 at 16:53

    J’ai entamé une démarche similaire depuis 1 an et demi: le chemin est laborieux, truffé de vieux réflexes mais j’avance petit à petit. Le point de départ ici a été le manque de place (70 m2 à 4 + cave en région parisienne) et l’envie de moins d’objets. Un déménagement à venir (plus de place! oui mais pas envie d’encombrer pour autant) me motive pour continuer à trier. Moins de cartons à remplir=moins de fatigue.

    Le manque de temps me conduit à faire placard par placard, toujours dans un moment calme. Je vends sur le Bon Coin, même pour 2/3 euros, le but étant de ne pas jeter des objets qui peuvent servir à d’autres, et je tiens une liste de mes ventes, ce qui me motive (les petits ruisseaux…déjà plus de 700 € de ventes Bon Coin).
    Les vêtements sont vendus ou donnés, je ne cherche jamais à faire des affaires, je propose toujours un super prix pour me débarrasser rapidement.

    Ce tri continuel me force à réfléchir sur des achats non nécessaires, un peu hâtifs mais j’ai encore des progrès à faire de ce point de vue.

    Pour la nourriture, j’achète bio et je cuisine beaucoup mais le vrac ne me plaît pas: les conditions de conservations pas top, les mites alimentaires me font opter pour les paquets. Alors mes efforts porteront sur d’autres points: éviter le gâchis qui me rend honteuse…

    • Reply Addfunandmix July 12, 2017 at 20:09

      On manque aussi de place, je te comprends. On a 68m2 pour 5, c’est honorable je trouve et on s’en sort bien ! Mais c’est sûr que ça ne laisse pas de place au superflu 🙂
      C’est vrai qu’un déménagement c’est aussi un super point de départ pour le tri. Le seul truc que je regrette, c’est de ne pas avoir la patience et l’énergie pour vendre les choses, comme tu le fais et comme le font beaucoup d’autres 🙂 Et puis souvent, quand je vide il faut que ça se fasse très vite, alors donner est une bonne alternative. C’est un peu ce que j’avais trouvé très étrange dans le livre de Marie Kondo : elle cale tout dans des sacs poub’ et basta. C’est dommage quand même de mettre des choses en bon état à la poubelle quand des gens avec moins de moyens pourraient être super contents d’avoir ces objets.
      Bon courage dans l’évolution de ton tri et de ta démarche, tu as l’air super bien partie 🙂

  • Reply Cendra July 12, 2017 at 18:31

    C’est marrant, je viens de passer l’après midi à désencombrer la chambre de mon ainé (et c’est loin d’être fini) et je tombe sur ton article, du coup qui me parle beaucoup. J’aimerais parfois aller plus loin également dans la démarche, et je crois que j’y vais mais tout doucement. Je pense que d’ici 10 ans, j’aurais atteins mon objectif (lol, non je déconne, bien avant j’espère!)

    • Reply Addfunandmix July 12, 2017 at 19:50

      C’est pas marrant, même parfois douloureux le tri, parce qu’on s’attache aux trucs, surtout les affaires des enfants. Parfois je me dis “mais ils seront contents d’avoir leurs premiers dessins ou leurs anciens vêtements quand ils seront grands”, et puis je me dis aussi que oui, sûrement, mais là tout de suite, et pour les 15 années à venir minimum, ben c’est surtout de la place pour vivre bien qu’il nous faut, de l’espace, de l’ordre 🙂 Quand je fais un tri à fond dans un placard, un truc qui m’aide beaucoup c’est de me dire : “est ce que je me souvenais que ce truc était là, que je l’avais ?” si la réponse est non, alors… Autant que je garde le souvenir dans ma tête et pas dans une boite 🙂 Bon courage pour ton tri !

  • Reply Maaademoiselle A. July 12, 2017 at 21:12

    Merci ! Ton article fait du bien. Il est écrit tout en douceur, pas moralisateur pour un sous, et si humain ! Je me reconnais énormément dans ce que tu écris ! Il y a quelques temps, j’ai réfléchis à ce qu’il “fallait” que j’achète pour quelques activités avec les filles. Finalement, je préfère ne pas acheter, ou limiter les achats, et faire avec les moyens du bord. Je leur ai prévu un bac sensoriel sur la savane, l’éléphant n’est pas très réaliste ? Tant pis, on en a déjà un, on ne va pas en acheter un deuxième !
    Je suis contente de voir que tu es passée aux pailles en inox, je me souviens que tu avais quelques doutes lorsque j’en ai parlé sur mon blog 🙂 Ici, nous nous en servons tous les jours ! Ma grande adore y boire son jus de fruits du matin et parfois du goûter. Et ma petite, qui boit aussi du jus à ces moments là, y boit surtout son eau à table. Ca nous évite de la retrouver trempée à chaque repas parce qu’elle soulève le verre un peu trop vite, ou de la servir toutes les 14 secondes parce qu’elle a une grosse soif et qu’on n’en met pas beaucoup pour ne pas qu’elle soit mouillée. Bref, on les adore !
    Encore merci pour cet article très positif et bienveillant, qu’est-ce que j’aime ça ! Qu’est-ce que ça fait du bien !
    J’ai hâte de découvrir les livres pour les apprentissages transversaux, et votre nouvelle façon de faire. Tu sais que ça m’intéresse toujours énormément !
    A très vite
    Bises !!

    • Reply Addfunandmix July 13, 2017 at 12:02

      Ah voilà, c’est chez toi que j’avais aussi vu ces pailles ! J’en avais repéré sur le compte instagram de Lonijane aussi, et effectivement quand j’en avais parlé avec toi, je me demandais si c’était facile à nettoyer 🙂 J’avais un peu peur de ne jamais être sûre que ça soit bien propre à l’intérieur, mais en fait je trouve que quand on regarde dedans on voit très bien si c’est bon ou pas ! Donc, je suis rassurée 🙂 Et c’est vrai que ça fait du bien de ne pas jeter des pailles.
      Merci pour tes mots, et ton expérience, c’est super gentil 🙂 Je parlerai des livres quand on aura un peu expérimenté avec, on les a achetés il y a quelques semaines et Sann s’en sert déjà régulièrement, je voudrais avoir un peu de recul pour donner un avis relativement éclairé 🙂 Bisous à toi et ta tribu !

  • Reply Chat-mille July 12, 2017 at 23:23

    J’ai beaucoup aimé cet article qui, tout en évoquant une tendance certaine (pas négative en soi), va un peu à contre-courant. Alors à contre-courant en quoi ? Dans le fait que tu n’appelles pas ça du minimalisme comme une sorte de philosophie bouddhiste inaccessible, mais une simplification. Et aussi dans le fait de dire que tu as pris – et va prendre – ton temps. En fait pour une personne comme moi qui aimerait faire ce gros tri dans ma vie et a bien conscience de la nécessité de réduire ses déchets, mais qui n’ose pas se lancer sérieusement là-dedans par peur de l’immense changement que cela produirait, c’est très rassurant. Alors merci 🙂

    • Reply Addfunandmix July 13, 2017 at 12:22

      Merci beaucoup pour tes mots 🙂 Tu as raison, la tendance est au minimalisme, en particulier auprès de tous ceux qui saturent de la pub et des tentations constantes sur les blogs, instagram, etc. C’est sûrement comme à chaque fois qu’on tombe dans l’excès, on revient sur nos pas pour se questionner et en tirer des leçons.
      Si je ne parle pas de minimalisme, c’est en particulier parce que je trouve que je serais gonflée de le faire 🙂 J’ai plusieurs meubles dans chaque pièce, à nous 5 on possède 4 ordinateurs, 4 téléphones… Et on a du superflu : des livres, des couverts en plus en cas de visite, des vêtements en grande quantité… Difficile de donner des leçons de simplicité dans mon cas 🙂 Je suis loin, très loin de vivre dans une pièce unique avec un matelas et 3 meubles et aucun objet en double. J’admire ceux qui le font, par contrainte ou par choix 🙂
      Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours, même gamine, aimé que ce soit aéré dans la maison. Je me souviens, j’étais mal à l’aise chez une de mes tantes qui avait des trucs paaaaaartout, partout. Je ne sais pas si c’est un toc ou quoi haha, mais j’avais toujours envie de prendre un grand sac poub’ de 100L et de tout mettre dedans. Donc, quelque part, j’ai toujours eu ce penchant, je sais pas trop d’où il vient d’ailleurs, faudra que j’y réfléchisse, mais malgré ça pendant longtemps j’ai accumulé comme un peu tout le monde.
      J’ai pris mon temps parce que j’ai du mal avec l’autorité, même la mienne haha ! J’avais simplement pas envie de me dire que j’allais ranger chez moi parce que tout le monde le fait, ça serait pas cohérent.
      En tout cas, je peux te dire une chose : c’est hyper libérateur. Je m’aperçois que ce que j’ai viré, loin de me manquer, encombrait l’espace et ma tranquillité d’esprit. Pourtant je suis une vraie dinde avec les objets, il y a un mois j’ai réalisé que le soutif d’allaitement que j’ai mis pendant… 5 ans ! (c’était de la bonne came) ne m’allait plus parce que j’ai un peu maigri. Il est trop vieux pour le donner, donc, je l’ai mis à la poubelle. Ben en le jetant j’avais l’impression de le trahir haha 😀 Je lui ai dit adieu, merci pour tes loyaux services, notre relation s’arrête là. Je me suis sentie complètement truffe mais au moins, je l’ai jeté, et je suis passée à autre chose 🙂 Bises !

  • Reply Gwladys July 13, 2017 at 11:17

    J’adore te lire !
    Ici, l’élément déclencheur s’appelle A. (mon fils). Il y a ses nombreuses allergies alimentaires qui m’ont complètement chamboulé et demandé beaucoup d’énergie pour, au final, me diriger vers une alimentation plus en accord avec moi-même. De là, en a découlé des questions écologiques avec un maximum d’achats en vrac (et des sacs en tissus), un boycott des grandes surfaces (du mieux que je peux), des achats locaux notamment ne fruits et légumes (du mieux que je peux, bis), des vêtements d’occasion pour toute la famille et tellement d’autres choses comme le passage au savon et shampoing solide (un seul de chaque) pour toute la famille, de la brosse à tête interchangeable ou encore des mouchoirs en tissus (certains que j’ai depuis mon enfance). Mon seul est bémol est le lait végétal (nous en consommons aussi beaucoup). J’ai essayé une fois avec mon robot multifonction de la marque Moulinex et j’ai été bien déçue de son manque d’efficacité -de manière générale, devrais-je dire-, je suis en pleine réflexion pour l’achat d’un blender -mais, lequel ? les mieux notés sont couteux- au profit du robot -mais ne vais-je pas le regretter ?-).
    Pour la partie désencombrement, je l’avais amorcé lors de notre déménagement l’été dernier. Depuis, je stagne. Un manque cruel de motivation, une immense fatigue, que sais-je. Pourtant j’en ai besoin, de faire le vide. J’ai simplement éviter un maximum tout achat inutile (même au niveau des joutes de mon fils, il en possède peu). Mais rien qu’à l’idée de trier, jeter, vendre, donner m’épuise (le tout avec un enfant de deux ans et demi et une fin de grossesse).
    Bref, simplifier est aussi mon crédo.

    • Reply Addfunandmix July 13, 2017 at 12:34

      Merci pour ton commentaire, je suis contente de lire ton expérience 🙂
      C’est vrai qu’il y a toujours un élément déclencheur, quelque chose ou quelqu’un qui nous amène à réfléchir et prendre conscience de notre besoin d’autre chose.
      Pour le lait végétal, j’avoue que j’ai un mixeur du top de la compétition, il coûte cher (le Vitamix), mais on l’a depuis… 6 ans maintenant, et il est garanti 7 ans. On a eu un petit souci avec une pièce à changer une fois, un joint un peu abimé par ma faute (je l’ai mal manipulé) et le fabriquant nous l’a entièrement changé sans discuter, renvoyé à ses frais et tout. Je l’ai acheté sur le site Keimling, on avait demandé à l’époque des sous à Noël pour se le payer.
      Bon après, c’est un appareil qu’on utilise énormément, entre 2 et 5 fois par jour environ, car on boit beaucoup de smoothies. Donc il est rentabilisé 🙂 J’y fais aussi des soupes, du houmous… Le seul défaut qu’il a, c’est qu’il fait un bruit de ouf haha ! Moteur puissant = bruyant.
      Dans les moments où je n’ai aucune motivation, je me lance le défi de trier juste un petit truc : par exemple l’armoire à pharmacie, ou l’armoire de la salle de bain, ou un tiroir du bureau. Souvent, ça me donne l’envie qu’il me manquait pour faire d’autres choses !
      Bises 🙂

  • Reply Aud July 13, 2017 at 14:07

    Je suis aussi dans cette tendance là. Je trie constamment, il y a toujours un carton “à vendre”, un “à donner”. Je vends de temps en temps d’ailleurs, TOUT se vend, même si c’est à bas prix. Mon point faible, les jeux de société et les livres enfants. Là c’est dur. Mais ma maison est pas trop mal je trouve, niveau “nombre d’affaires”. Bref je ne peux que t’encourager dans ce chemin, je pense que n’est profitable pour tout le monde, environnement compris!

    • Reply Addfunandmix July 13, 2017 at 21:09

      Je te comprends pour les livres enfants, je suis pareil 🙂 On a une petite librairie dans le quartier qui est géniale en plus, alors dur dur 😀 Je me sens beaucoup mieux après les nombreux tris que j’ai effectué dans toutes les pièces depuis 2 ans, je suis pas encore 100% satisfaite mais je suis pas loin du but je pense. Merci pour ton témoignage 🙂

  • Reply AnSoLo July 13, 2017 at 20:13

    C’est drôle, j’ai toujours trouvé que votre chez vous était le plus désemcombré que je connaisse et cela impacte énormément l’atmosphère 🙂 Je te passerai les livres de Dominique Loreau, L’art de la simplicité est l’un de mes livres favoris 🙂 j’avais moyennent aimé l’approche de Marie Kondo : recommander de jeter au lieu de donner est juste choquant… et pourtant bien souvent je finis par jeter par pure flemme 🙁 En revanche sa methode de pliage est super ^^

    • Reply Addfunandmix July 13, 2017 at 21:15

      Han ton pseudo, j’adore, je kifferais trop de pouvoir faire ça avec mon nom haha 🙂
      Ce qui joue pas mal chez nous peut être, c’est les meubles blancs, j’ai toujours trouvé que dans les photos de magazines déco ça contribue pas mal à donner un aspect rangé. J’accepte ta proposition avec plaisir pour les livres, je suis très curieuse de les lire !
      Effectivement pour Marie Kondo j’avais aussi trouvé ça vraiment bizarre qu’elle se contente de jeter. Après, je peux comprendre aussi son argument, quand elle parle de donner aux proches qui acceptent parfois un peu par défaut et que ça ne fait que déplacer l’encombrement chez les autres. Par contre, donner à une asso, c’est une bonne idée. Peut être que dans sa culture ça ne se pratique pas beaucoup, je ne sais pas 🙂 Bises !

  • Reply Ci-san July 14, 2017 at 14:42

    J’ai trouvé la solution pour désencombrer, je file tout ce qui peut se vendre à ma mère qui aime bien faire des vide-greniers en tant que vendeuse. Moi ça me soûle, haha.
    En plus elle en fait avec la miss qui en profite pour se faire un petit pactole avec les jouets dont elle ne veut plus. La dernière fois elle a ramené plus de 100€, apparemment elle ne négocie pas la coquine.
    Sinon, je mets tout proprement dans un sac que je pose sur le trottoir lors des encombrants avec un petit mot “servez-vous”. En général 5 minutes après il n’y a plus rien. L’autre jour j’avais un sac plein de livres et de magazines pour enfant, des choses qui encombreraient plus Emmaus que ça ne leur rapporterait. Maintenant on a deux boîtes à livres dans notre ville, au prochain tri j’irai y déposer quelques petits trucs. 🙂
    Je n’achète plus de vaisselle si je ne sais pas exactement où ranger ce que j’ai acheté. Je pense qu’en septembre je vais me faire un gros tri dans le buffet pour voir ce que j’aime encore ou pas.
    Le déclic du désencombrement est venu parce que nous avons dû vider la maison de belle-maman. On a dû jeter des choses malheureusement car pris par le temps, mais nous avons essayé de distribuer au maximum. Quelques trucs ont été vendus, mais nous n’avions pas le temps de gérer tout ça. Nous, parce que nous étions trop loin et le frère de Mr parce qu’il n’allait pas y passer ses week-end. Nous avons aussi gardé quelques souvenirs, mais toujours en réfléchissant bien avant à où nous allions les mettre et si ça allait nous servir.
    Je vais te dire qu’après ça, nous avons été bien motivés pour vider notre box haha.
    Je n’arrive pas à jeter les dessins et souvenirs de la miss et j’ai envie qu’elle les redécouvre quand elle sera plus grande car je sais que moi ça me manque de savoir ce que je faisais quand j’étais petite, comment je dessinais etc. Je pense que pour les dessins je vais faire un livre photo par ordre chronologique pour garder une trace qui prendra moins de place que l’énorme carton à dessin que l’on a actuellement. Mais bon c’est plus facile de garder des souvenirs quand on n’a qu’un enfant.
    Le prochain déménagement sera une autre occasion de refaire un tri. Comme nous n’aurons pas de cave ou de garage, tout devra tenir dans l’appart et c’est plutôt pas mal car ça évite d’entasser n’importe quoi juste parce qu’on a de la place.
    Pour les livres on essaie de se limiter. On en achète pour la miss, mais plus pour nous. J’ai le kindle pour tout ce qui est romans et aussi l’ipad. Souvent dans Ibooks ils proposent des bouquins gratuits. Sinon c’est médiathèque.
    Motivée par ton article j’ai fait le tri d’emails hier et viré deux adresses mail qui ne me servaient plus en fait. 😉
    Bises!

    • Reply Addfunandmix August 10, 2017 at 12:46

      Haha moi aussi ça me saoule un peu d’être vendeuse, je l’ai fait 2 ou 3 fois mais ce n’est pas tellement mon truc 🙂 C’est chouette si ça plait à ta biquette, en tout cas !
      On donne aussi énormément, aux encombrants en effet et puis souvent je dépose des livres dans le hall de mon immeuble et quelques heures après ils ont trouvé preneur. Je donne les vêtements d’enfants à ma voisine qui a de petits bébés et qui est charmante.
      Quand je vois un truc que j’ai envie d’acheter, le plus souvent je me dis “bon ok, mais où je vais mettre ce truc ?” et la plupart du temps je ne l’achète pas au final. Ne pas imaginer sa future place, ça me permet de réaliser que je n’en ai pas vraiment besoin.
      Bises poulette !

  • Reply Tamia July 16, 2017 at 23:30

    Cet article me parle beaucoup ! Je tends aussi depuis quelques temps déjà à simplifier nos vies, à éviter de trop encombrer, à réduire nos déchets… Cependant, depuis notre déménagement qui devait nous aider à aller vers ce mode de vie plus simple je remarque que nous retombons dans nos vieux travers, par pour tout mais sur certains points… Je pense que le fait de ne plus avoir de commerces de proximité proposant du vrac et que le premier magasin bio le plus proche soit à 30 km ne facilitent pas les choses ! Par contre, nous tendons vers cette simplification de notre consommation et de notre vie. Et une fois la période d’adaptation passée, les commerces ou les points de vente trouvés, je sais que nous y arriverons peu importe le temps que cela prendra. C’est un idéal vers lequel nous tendons. Merci pour ce bel article, qui prouve que c’est un chemin qui prend du temps, mais que c’est possible (surtout) avec des enfants !

    • Reply Addfunandmix August 10, 2017 at 12:35

      Merci à toi pour ton commentaire, c’est très enrichissant d’avoir le point de vue des autres, et en particulier c’est encourageant de se retrouver dans les habitudes de personnes qui tendent à faire pareil 🙂 C’est vrai que selon la position géographique aussi, on n’est pas tous égaux pour limiter les déchets. N’ayant pas de voiture, si je n’avais pas de magasin de vrac proche de la maison, je serais bien embêtée ! Bises

  • Reply Isa LISE July 17, 2017 at 10:26

    Depuis plusieurs années, j’avance également avec un objectif de désencombrement, mais j’ai encore beaucoup de difficultés à me séparer d’un livre ou d’un papier sentimental 😉
    Bonne journée !

    • Reply Addfunandmix August 10, 2017 at 12:32

      Oui c’est jamais facile. Moi tu sais ce que je ressens parfois en me débarrassant d’un objet ? Comme de la culpabilité, c’est étrange mais bon. Par contre après, quand je réalise que ça ne me manque pas et que la place libérée me fait du bien, je ne regrette pas 🙂

  • Reply Gwen July 17, 2017 at 17:29

    Merci pour ce bel article !
    Chez nous, c’est avec Flylady que le désencombrement s’est invité chez nous.
    Lors de mon premier déménagement sous les auspices de Flylady, j’avais fait un super travail, et depuis j’ai continué à avancer, mais à tout petits pas…
    Dans le déménagement qui s’annonce, j’avoue me réjouir de l’opportunité qu’il va représenter de remettre à plat pas mal de choses et d’en laisser un certain nombre derrière nous. Un coup de pied au derrière bienvenu !!

    • Reply Addfunandmix August 10, 2017 at 12:30

      Merci à toi 🙂 Oui les déménagements sont de supers occasions de faire le tri, c’est bien d’en profiter… Faire le vide, c’est jamais vraiment facile sur le coup, on se dit “et si” ou “oui mais”, mais pour ma part je ne regrette jamais ! Bises

  • Reply bogota September 17, 2017 at 18:10

    Ton billet fait vraiment très plaisir à lire
    Je suis aussi dans cette démarche depuis environ 5 ans et j’ai énormément desemcombré le livre qui m’a vraiment permis d’aller plus loin c’est danshari il permet d’apporter certaines réponses certaines précisions que tous les livres de kondo et Loreau n apportent pas…

    Pour la démarche alimentaire comme l’une des personnes qui a écrit un commentaire désolée je ne me rappelle plus son nom j’y suis aussi arrivée grâce entre guillemets aux allergies multiple de mon premier enfant j’ai du tout faire sans aucun produit industriel donc il y a maintenant presque 8 ans gâteau brioche pain lessive recettes… c’est devenu naturel même si aujourd’hui son allergie aux protéines de lait et autres se sont arrangées par goût il n’en consomme pas… et du coup moi non plus car pendant les 3 ans d’allaitement de mon bb1 j’avais arrêté de consommer des produits industriels par rapport aux multiples traces des allergènes qu’ils contenaient…regime d éviction drastique

    j aimerais beaucoup échanger par rapport aux enfants
    Si je m écoutais j’enlèverai les 3/4 de leurs jouets

    Bien que a eux trois il n’en cumulent pas tant que ça p j ai vraiment envie d’en supprimer car tout ce qu’ils ont occasionne beaucoup de conflit par rapport au rangement ou autre… car ici il y a une seule chambre pour les enfants ils dorment tous ensemble … sans être intégriste du rangement quand on occupe un petit espace a 5 ça devient vite invivable… j’ai pourtant déjà beaucoup supprimer mis en place un système de rotation des jouets des activités… favoriser les jouets avec des petits riens ou dehors… je vois bien que je n’ai pas poussé la démarche assez loin car les objets sont encore trop source de conflits …

    Du coup si tu as des idées ou si vous avez des idées par rapport au désencombrement chez les enfants je serais vraiment hyper intéressée… j’ai pour objectif de ne garder que les livres et les activités à visée ludique et pédagogique… sans entrer dans quelque chose de trop privatif pour les enfants car ils ont aussi droit à leurs envies à eux…donc trouver 1 juste milieu 🙂

    a bientôt j espère 🙂

    • Reply Addfunandmix September 18, 2017 at 10:12

      Merci beaucoup pour ce commentaire 🙂
      Par rapport aux jouets : j’ai beaucoup réduit les nôtres. J’observe ce qui ne sert pas, et je donne. J’apprends à reconnaître ce qui ne les intéresse pas, et aussi je donne tout ce qui fait double emploi. Pas besoin de deux sets de dinette ou de 3 camions de pompier. Je privilégie les jeux éducatifs, comme de toutes façons ils font ce qu’ils veulent de leurs journées je pense que ça ne les dérange pas.
      Les seuls objets sur lesquels je ne mets pas vraiment de restriction (dans la mesure de mes moyens pour les acheter, bien sûr), c’est les livres.
      Je fais du tri très régulièrement, en enlevant ce qui est abîmé, incomplet, ou qui ne sert pas, et ça fonctionne plutôt bien. Je trouve que nous n’avons pas trop de jouets.
      Bises 🙂

    Leave a Reply