Notre école

L’instruction en famille

May 1, 2015

Pour la plupart, vous le savez déjà, nous faisons l’école à la maison. Cela fait déjà plusieurs années qu’on instruit Sann (qui n’a pas fréquenté la maternelle non plus), en faisant tout un tas de trucs variés selon ses intérêts, ses envies, ses capacités.

Cette année, celle de ses 6 ans, le début de la période d’instruction obligatoire avait sonné. Pour être francs, on n’a pas changé beaucoup nos habitudes. Après avoir eu une expérience très positive des cours par correspondance PI pour la grande section, on s’est lancé dans le CP avec eux, tout en gardant un programme plus libre en parallèle. A l’issue de ce programme, je fais un petit bilan !

J’avais choisi les cours Pi car ils sont souples et bienveillants. Il n’y a pas de rythme imposé, les devoirs soumis à correction sont moins nombreux que dans beaucoup d’autres cours par correspondance. On a même pu inverser l’ordre de certains devoirs à un moment, quand Sann butait un peu sur un concept. La directrice est super sympa et disponible en plus, et pour ne rien gâcher, les prix ne sont pas inaccessibles.

Alors globalement, on a bien aimé, mais pas à 100%, alors on va continuer notre route en roue plus libre pour le moment. Certains trucs auxquels on n’a pas spécialement accroché : les dictées, les choses à apprendre par cœur, les notes, les cursives. On sait que ce sont des méthodes qui peuvent marcher, mais on sait également que ça marche très bien sans dans les systèmes éducatifs qui ne les utilisent pas.

Par exemple : les poésies à apprendre par cœur. L’idée, c’est que l’enfant apprenne à retenir un texte. Sann a appris une de ses poésies en quelques minutes, un jour parce qu’elle l’avait décidé, le texte lui plaisait. Les autres poésies, elle les a illustrées, mais n’a pas souhaité les apprendre par cœur. Elle peut réciter des dialogues entiers de ses films préférés à la virgule près et connait des chansons sur le bout des doigts, je pense donc que cette notion là du socle commun est validée. Je préfère lui laisser décider ce qui est important pour elle de retenir par cœur : un texte qu’elle aime, et plus tard, des leçons quand un examen sera nécessaire pour elle (dans la voie qu’elle aura choisi, elle aura donc une motivation). J’ai dû apprendre une bonne vingtaine de poésies dans mon enfance (dont les fameuses fables) et aujourd’hui je ne peux réciter que le Corbeau et le Renard (en hésitant un peu). Par contre, je peux vous faire le script entier de La Cité de la Peur.

Bon voilà, je ne vais pas argumenter sur tous les points, c’est assommant pour vous et pas super important, en plus : l’idée à retenir, c’est que dans le fond on est pas opposés, on préfère juste faire autrement tant que la possibilité est là, sur la forme.

Alors malgré une excellente année auprès des cours Pi, on voudrait essayer la suite en instruction plus libre. On ne va pas pratiquer le unschooling complet, car pour le moment ça ne correspond pas franchement à Sann, et j’ai donc acheté quelques supports :

ratusce12Tout d’abord, la version CE1 de Ratus. Cette méthode nous a plu et du coup, pourquoi pas continuer ? Sann travaillera donc à partir de ce cahier d’exercices, et s’il y a des choses à approfondir, on avisera. Elle se débrouille déjà en lecture et bute rarement sur les notions de grammaire etc, donc je suis confiante.

ratusce11J’ai jeté un œil au socle commun… Qui est quand même parfois super vague. Pour moins me prendre la tête, j’ai acheté un cahier avec le programme. Evidemment, c’est très condensé, mais à partir de ça on va pouvoir développer tranquillement à notre rythme.boscherce13Je n’étais pas super fan de la méthode Boscher pour la lecture, que je trouve un peu tristounette, mais ce cahier là est bien fait en revanche, et il est ludique.boscherce1Des petites leçons, des exercices d’application, des petits bilans que l’enfant peut auto-corriger, et un petit livret mémo à part.

boscherce12On va aussi continuer à explorer la géographie, et ajouter à notre programme de l’histoire et des sciences. Bon, ce sont des matières que l’on travaille déjà, mais on va commencer à constituer des cahiers illustrés à la manière d’un journal de bord des découvertes et apprentissages. Je vous montrerai ça quand ce sera en place.

Pour ses 7 ans, Sann avait demandé des livres, elle a reçu quelques jolis spécimen :ief9

ief8

ief6

ief5

ief4Je lui ai aussi trouvé quelques titres intéressants chez Emmaüs, ainsi que du matériel créatif, parce que ça aussi ça fait partie des apprentissages qui sont importants pour nous.ief3

ief2

ief1

ief7Bien sûr, il y a aussi tous les supports numériques que j’ai déjà cité ici ou , les émissions “C’est pas sorcier” ou “La vie”, les sorties, expos… Voilà encore un super support numérique, avec des dessins animés éducatifs, des petits “cours” et des exercices. Elle continuera probablement son atelier créatif du mercredi l’année prochaine (elle passe 3h à faire du théâtre, de la peinture, des jeux de rôles, de la musique…), après la pause d’été.

Alors, qu’est ce qui va changer cette année ? Pas grand chose à vrai dire, on continue d’utiliser des cours, et on va s’intéresser à encore plus de sujets. Ce sera moi ou son Papa qui allons corriger les petites erreurs, plutôt qu’un prof à distance. Si je pensais rassurant d’avoir un tiers (le professeur correcteur) avant de commencer le CP, je me suis aperçue que ce n’est pas nécessaire. Je trouve qu’on perd même du temps finalement, avec cette relation à distance et l’attente d’une correction/appréciation qui pourrait être immédiate si je m’en occupais. Le point un peu triste, c’est que du coup, nous n’aurons pas le droit à l’allocation de rentrée scolaire. Dommage, car tandis qu’un enfant IEF ne coûte pas un sous à l’état, il n’en a pas pour autant moins besoin de matériel (le gouvernement lit mon blog si on en croit Mulder, pas vrai ? Alors j’en profite pour faire mes dédicaces hein).

Bon allez, c’est parti, rendez vous l’année prochaine pour le bilan ! Entre temps, j’envisageais de faire parfois des petits articles sur l’apprentissage d’un sujet particulier, avec les supports que l’on trouve : par exemple, l’histoire de l’écriture, l’art préhistorique… Ça vous branche ?ief10

 

FacebookTwitterGoogle+Share

You Might Also Like

28 Comments

  • Reply Marjo Poupette Chérie May 1, 2015 at 14:25

    Ratus c’était le bouquin de ma maîtresse de CE1 il me semble 🙂
    Moi aussi je ne me souviens que de quelques bribes de poésies au fil des années mais je me souviendrai toujours de la fable “Le corbeau et le renard” en verlan, apprise dans un numéro de Spirou, dans une BD “les zappeurs”! J’avais même pu la réciter en cours à plusieurs reprises, ce qui faisait mourir de rire mes profs et quand il fallait la réciter dans le bon sens, je devais me concentrer hyper fort pour y arriver! 😉

    • Reply Daljaa May 1, 2015 at 14:47

      Oh mais trop fort, ça peut se trouver quelque part haha ?
      Oui c’est là l’idée en fait, quand on y voit du plaisir ou un intérêt, ça rentre mieux, et ça reste ! 😉

      • Reply Marjo Poupette Chérie May 1, 2015 at 16:31

        Impossible de trouver la BD sur le net, mais il faudrait que je feuillette des centaines de magazines pour la retrouver à la campagne!!! Je pourrai aussi te la réciter 😀

        • Reply Daljaa May 1, 2015 at 16:37

          Ah oui voilà on a qu’à faire ça 😀

  • Reply Ci-san May 1, 2015 at 14:31

    Oh oui oh oui! Partage les supports que tu trouveras, c’est toujours intéressant.

    • Reply Daljaa May 1, 2015 at 14:46

      Avec plaisir alors 🙂 Merci !

  • Reply Violette May 1, 2015 at 16:22

    Partage, partage 😀
    J’ai appris à lire avec Ratus, j’en ai de bons souvenirs!

    • Reply Daljaa May 1, 2015 at 16:28

      J’en entends souvent du bien oui 🙂 Je le ferai promis !

  • Reply maman poisson du Bocal May 1, 2015 at 16:26

    Ratus et les livres bosher ….. exactement tout ce que je ne prendrais pas. Le reste de super documents surtout l’encyclopédie ushuia. Je te recommande pour les maths et le français de tettourner vers de vrai pédagogie. Par exemple pour les maths la méthode Singapour.

    • Reply Daljaa May 1, 2015 at 16:34

      J’en ai entendu parler de la méthode Singapour oui ! On testera peut être pourquoi pas oui 🙂 Autant pour la lecture je n’aime pas Boscher, autant en tant que simple programme condensé d’un niveau j’ai trouvé ça bien fait.
      Pour le français, tu penses à quoi en particulier parce que c’est vague une vraie pédagogie 😉 Je ne connaissais pas Ratus en commençant les cours Pi, mais j’avais lu des avis et je n’en avais pas trouvé de négatif. On a pas rencontré de problème pour le moment à vrai dire !

  • Reply alounette May 1, 2015 at 18:17

    oui oui tout m’intéresse !!!

    • Reply Daljaa May 1, 2015 at 18:36

      Merci !! Je serai ravie de partager alors 🙂

  • Reply audrey N May 1, 2015 at 21:21

    De super choix pour ta poulette, j’aime beaucoup ton choix de support. Ratus marche toujours aussi bien . Et oui pour ton partage au top . merci
    Bonne Année Sann! On attend vite de tes nouvelles

    • Reply Daljaa May 2, 2015 at 14:38

      Merci ! On a eu une bonne expérience j’avoue 🙂 Je vais lui transmettre elle sera contente !

  • Reply Loïs May 2, 2015 at 06:30

    C’est vraiment chouette de lire votre expérience, ça donne envie de faire l’école à la maison franchement 🙂

    • Reply Daljaa May 2, 2015 at 14:40

      Qui sait, peut être que tu te lanceras 🙂

  • Reply delphine May 2, 2015 at 06:51

    Merci pour cet article!Le sujet de l’instruction me passionne ,c’est magique de les voir s’épanouir et se passionner sur certains sujets ,et tu peux mieux t’adapter en le faisant à la maison ,c’est sur!Les miens sont scolarisés et heureux à l’école (meme si il y a eut de rares difficultés avec certains enseignants,nous avons eut la chance de rencontrer des personnes bienveillantes et vraiment à l’écoute de l’enfant …et d’etre dans une école à effectif riquiqui!) mais si cela devait changer je n’hesiterais pas à les retirer! Tes “méthodes “m’interessent car c’est bon de leur offrir différents supports pour un meme sujet. Par contre ,tu n’es pas trop embetée par l’éducation nationale et leur controle si tu” sors un peu des clous”? Bon week end!

    • Reply Daljaa May 2, 2015 at 14:45

      C’est chouette que vous ayez une bonne expérience. Je lis et entends énormément de mauvais témoignages à droite et à gauche sans pour autant les chercher en plus, alors je trouve ça cool d’entendre que ça peut aussi très bien se passer. Quant à l’EN et les contrôles, pour être franche j’ai entendu le pire comme le meilleur, difficile à dire pour le moment car nous attendons encore notre premier contrôle. Effectivement, c’est surtout quand l’instruction est freestyle que ça a tendance à leur poser problème il me semble, mais bon, je préfère partir du principe que ça ira ! Et on est convaincus de nos choix, on fera ce qu’il faut pour ne pas se laisser marcher sur les pieds si jamais… 🙂

  • Reply Cerielle May 2, 2015 at 14:13

    Je suis embêtée aussi par les choix des livres qui donnent/imposent à l’enfant sans le pousser à construire lui-même ses savoirs. Je te conseillerai : Réussir son entrée en grammaire de Retz (pour la grammaire et la conjugaison), Réussir son entrée en vocabulaire de Retz aussi. Pour les mathématiques, un fichier comme CAPMATHS ou EUROMATHS (à condition de lire le guide pédagogique).
    Quand à la lecture, si ta fille sait lire, alors des albums de littérature de jeunesse (mes premières lectures) disponibles en médiathèque avec des questions de compréhension.
    Mais pas RATUS…

    • Reply Daljaa May 2, 2015 at 14:53

      Merci de tes propositions de références ! Je vais regarder ça de plus près 🙂 Quant à Ratus, je suis vraiment surprise, je n’avais jamais rien lu de négatif sur cette méthode avant (et pourtant j’ai pas mal cherché), et quand nous l’avons utilisée cette année nous l’avons trouvée ludique et n’avons pas rencontré de difficulté. Qu’est ce qui pose souci selon toi ? Il y a justement des questions de compréhension dans ces livres là. Bon et surtout, c’est seulement un cahier de lecture. Je n’ai pas pris le livre cette fois, et le reste du temps, je préfère la faire lire dans d’autres bouquins, pour qu’elle découvre un autre vocabulaire.

  • Reply woodybeauty May 2, 2015 at 19:12

    Coucou! Super intéressant ton article, je t’avoue que moi ça me ferait super flipper de faire l’école à mon fils, peur de louper un truc hyper important, de mal m’y prendre, de me noyer dans tout ce qu’il faut faire/pas faire. Alors chapeau! Sinon ratus, souvenirs souvenirs pour moi aussi 🙂

    Et pour conclure: écoutez Kara, Monsieur n’est pas une tapette. Monsieur est commissaire de police! mouahah j’adore ce film! Bisou

    • Reply Daljaa May 2, 2015 at 19:27

      Merci ! J’ai appréhendé tu sais au début, et je me suis posé des tas de questions. J’ai eu peur de mal faire, mais au fond de moi j’avais tout de même confiance, c’est difficile à expliquer 🙂 Finalement, j’ai vraiment confiance à 100% maintenant, j’ai vu comment ça se passe, et je réalise combien c’est à peine différent de les accompagner pour apprendre à marcher ou compter jusqu’à 10. La seule angoisse qu’il me reste, c’est celle d’un contrôle abusif. Bises !

      PS : Bon Simon pour les lits on fait comment ? On tire à pile ou face ? Ok…. Donc, moi, je prends l’autre…

  • Reply lily May 3, 2015 at 07:37

    Bravo à ta puce qui évolue bien car elle a celon moi une maison faite pour apprendre, une douce ambiance et de doux parents. Et Ratus <3 toute mon enfance ^^

    • Reply Daljaa May 3, 2015 at 11:01

      Merci c’est super gentil, on fait de notre mieux 🙂 Je ne me souviens pas du tout de la méthode que j’ai utilisé à l’école !

  • Reply Aileza May 4, 2015 at 08:00

    Bravo à toi ! Je n’ose pas imaginer de quelle organisation tu dois faire preuve pour t’occuper de tes 3 loulous à temps plein… Bises et bonne semaine^^

    • Reply Daljaa May 4, 2015 at 10:43

      Merci 🙂 C’est moins compliqué qu’on l’imagine je te rassure 😉 Bisous !

  • Reply Maristochat bellemam May 4, 2015 at 15:07

    J’avais cru comprendre que tu faisais l’école à la maison mais je n’étais pas sûre…
    Je suis vraiment admirative, je trouve cela très intéressant et enrichissant pour les enfants mais je m’en sens incapable.
    J’ai enseigné le Français et le système scolaire nous force tellement à faire entrer les enfants (souvent de force dans les cases ) , ce n’est pas toujours évident.
    J’ai donc hâte que tu partages avec nous pour en découvrir un peu plus !

    • Reply Daljaa May 4, 2015 at 20:22

      Je pense que notre système ne permet pas aux enseignants de faire leur travail comme ils souhaiteraient idéalement le faire 🙂
      Je vais partager autant que possible, j’ai moi même été contente de me servir de l’expérience et du partage des autres 😉

    Leave a Reply