La vie

La diversification menée par l’enfant

April 1, 2015

Avec Vega, nous avions testé ce mode de diversification et d’alimentation du jeune enfant, et il nous avait vraiment convaincu. On a donc décidé de remettre ça avec Lex, et je voulais vous en parler un peu pour expliquer en quoi ça consiste.guaca6moisLa diversification menée par l’enfant, qu’est ce que c’est ? Le principe, c’est de ne pas donner à manger à la cuillère à son petit. On ne commence pas par lui donner des purées lisses et on passe directement aux morceaux, et surtout : on le laisse se débrouiller seul, sans introduire nous même les aliments dans sa bouche ni même les lui tendre.

Jusqu’à environ 12 mois, le lait est le seul vrai aliment nécessaire, la nourriture solide est donc un bonus. On profite alors de cette période entre (grosso modo) 6 et 12 mois pour laisser l’enfant apprendre à manger par lui même. Voici une video de Vega à 10 mois (pas de dent) en train de manger une grosse fraise :


Cette autonomie accordée à l’enfant lui permet de développer plus vite sa motricité fine, de se sentir moins dépendant de l’adulte, de maitriser son alimentation et son appétit… Ces bébés là ont aussi tendance à arrêter très tôt de mettre à la bouche ce qui ne se mange pas. Le petit va apprendre à manger en observant ses compagnons de table, et gagner un bonus de confiance en lui. De plus, il n’y a pas de problème au moment du passage des purées vers les morceaux.

yaourt12moisVega, 12 mois, en train de manger du yaourt à la cuillère.

Alors bien sûr, il y a des règles. Des choses simples, qui tombent d’ailleurs sous le sens : on ne laisse jamais l’enfant seul et on le surveille, le bébé doit savoir se tenir assis bien droit, on lui donne des gros morceaux qu’il peut attraper, et on ne donne pas de trucs qui peuvent poser problème comme par exemple les grains de raisins entiers (la peau est imperméable et pile de la taille de la gorge).

On privilégie les aliments tendres dans un premier temps, soit des fruits mous comme la banane, l’avocat, la mangue… Et des choses bien cuites comme des tronçons de carotte, pomme de terre… On propose du riz collant plutôt qu’en grains incollables. Voilà Vega à 8 mois, découvrant une feuille de salade :


Au fur et à mesure que l’enfant maitrise les aliments “faciles” et grandit, on peut proposer des choses plus techniques comme le pain, des petits pois, des petites pâtes… Il va aussi apprendre à dompter la cuillère. Ici on peut voir Vega à 11 mois avec un bol de riz collant :

Le fait que le bébé n’ai pas (ou peu) de dent n’est pas un obstacle pour les morceaux. Il peut mâcher avec les gencives les aliments tendres. Aussi, contrairement à une idée reçue, les légumes crus sont (pour la plupart) digestes pour les enfants, la cuisson ayant même tendance à modifier la structure moléculaire de l’aliment en la rendant plus complexe. En plus, ça préserve les vitamines et minéraux !
pates13moisVega, 13 mois, mange des coquillettes et des poivrons (crus) à la cuillère. A ce moment là, elle n’a que 3 dents et ça ne lui pose pas de souci.

Alors au départ, il faut savoir que l’enfant va en mettre partout. C’est normal, il découvre, il apprend. Il faut une bonne dose de patience et de lâcher prise pour nettoyer le carnage qui suit le repas. Mais en contrepartie, l’enfant sait généralement manger seul et relativement proprement vers 13 ou 14 mois et c’est positif pour lui car il se sent valorisé. Vega ne mettait plus rien à côté en mangeant un peu avant 17 mois. Le petit sait également gérer seul ses quantités et aime manger plus de choses. Voilà les débuts de Vega avec un verre de smoothie :


smoothie13moisVega, 13 mois, boit un smoothie de mangue. Elle a appris à boire proprement en peu de temps.

Il faut aussi savoir que question sécurité, il y a moins de risque de fausse route avec cette méthode de diversification qu’avec la méthode à la cuillère. Les tout petits qui débutent ont un réflexe nauséeux très prononcé et situé très en avant dans la bouche, pour les protéger justement. Au tout début, ils vont donc avoir beaucoup de haut-le-coeur et vous pouvez avoir tendance à paniquer en croyant qu’il va s’étouffer : en réalité, c’est un réflexe normal, le bébé apprend simplement à se servir de sa bouche pour mâcher et avaler des aliments solides. A mesure qu’il maitrise ces compétences, ce réflexe va nettement diminuer.

Dans cette dernière video, Vega a 14 mois et mange du boulgour et de la ratatouille :


Si cette méthode de diversification vous intéresse, vous pouvez apprendre beaucoup de choses théoriques et pratiques sur ce site. Vous y trouverez des conseils et des videos de démonstration.  De notre côté, avant de nous lancer, nous avons regardé quelques videos de bébés pour voir en action le réflexe nauséeux (“baby led weaning gag reflex ” sur youtube). Ca nous a permis de bien faire la différence entre ce réflexe normal et l’étouffement, pour apprendre à ne pas nous précipiter sur notre bébé en pensant qu’il avalait de travers (et j’ajoute que ça n’est jamais arrivé une seule fois).

Et puisque nous nous sommes lancés depuis peu avec Lex, voici des exemples de ce que je lui propose : du houmous maison, des légumes crus ou cuits, du guacamole, des bananes, de la pomme, du riz collant… Il aime beaucoup le concombre ! Prochainement, je pense lui proposer des dattes medjools, des galettes de maïs sans sel ou des spaghettis à la tomate. J’attends qu’il maîtrise mieux “la pince” pour lui donner des verres de smoothie. Cet été il va pouvoir découvrir plein de chouettes fruits, j’ai hâte !couscous7mois

FacebookTwitterGoogle+Share

You Might Also Like

38 Comments

  • Reply Marjo Poupette Chérie April 1, 2015 at 09:39

    Je trouve ça absolument extra, s’il y a une chose que j’aimerais refaire de zéro c’est bien ça! On dirait Sann la toute première photo! D’ailleurs c’est dingue de voir des vidéos de Vega petite!!!! On la reconnaît trop bien!
    Le Papa de la Poupette a un gros souci avec la propreté, donc il n’a jamais toléré la seule miette pendant les repas et ma Poupette est plutôt bloquée niveau alimentaire. Elle refuse de manger au jardin d’enfants et préfère les biberons qu’elle réclamme pour remplacer chaque repas. On essaye de dire stop aux biberons et lui faire découvrir les vrais petits plats en ce moment.

    • Reply Daljaa April 1, 2015 at 10:29

      C’est vrai que même nous ça nous fait drôle de la revoir si petite 🙂
      Je peux comprendre que ça soit pas facile de lâcher prise là dessus. S’il y a bien un truc que j’ai appris avec mes enfants, c’est à ne plus péter un plomb dès qu’il y a un truc qui traine, c’est trop d’énergie je trouve haha 🙂 Donc du coup j’ai pris le pli inverse, je les laisse mettre le bazar, ça ne dure pas de toutes les façons 🙂 Et pour les choix alimentaires (comme la tienne qui préfère des biberons), j’ai aussi tendance à laisser faire. Du moment que c’est un truc bon pour eux bien sûr (ça serait nuggets-frites je serais pas franchement ok 😀 )

  • Reply Loïs April 1, 2015 at 10:05

    Super cet article !!! C’est vraiment ce qu’on veut faire avec Nathan, même si ça semble absurde à 95% des gens – tu parles, la purée, y’a que ça de vrai, parce que sur les légumes, on ne peut pas vraiment se faire une marge en tant que marque … Hum.
    En tout cas, on dirait que vous avez l’habitude de faire des bébés bien potelés hihi ! Sann était aussi comme ça ?
    Les vidéos sont super 🙂
    A bientôt !!

    • Reply Daljaa April 1, 2015 at 10:31

      Merci beaucoup 🙂 Ben c’est absurde, disons oui mais plutôt par chez nous. Dans la majorité du monde, les bébés apprennent à manger ainsi, il n’y a pas de purée 🙂
      Je fais toujours des gros dindonneaux oui ! Et après en grandissant c’est des brindilles 😀 Bises !

  • Reply Reb April 1, 2015 at 10:13

    Ton article est très intéressant !
    Je trouve que c’est une bonne méthode !
    Ici les enfants ont très tôt mangé seul leurs purée . par contre nous avons introduit les morceaux entre 12 mois et 18 mois .
    merci de partager avec nous ton expérience

    • Reply Daljaa April 1, 2015 at 10:39

      Merci ! 🙂 J’espère que ça pourra aider ceux qui hésitent 🙂

  • Reply Ayanna April 1, 2015 at 10:45

    Bonjour,

    Nous laissons Nino manger des pâtes, des petites choses seul. J’avais testé une fois, purée et une banane aussi. J’avais trouvé ça étonnant et merveilleux. Salissant aussi. Je pense que malheureusement, c’est ça qui m’a fait ne pas recommencer. C’est dommage car il avait adoré. Tu me relances l’idée là 😉 Excellent article. Merci

    • Reply Daljaa April 1, 2015 at 11:16

      C’est un critère qui nous a fait hésiter aussi ! Et parfois quand le soir après le diner il faut nettoyer le sol et la chaise on râle un peu, mais c’est tellement chouette pour eux au final 🙂
      Merci à toi 🙂

  • Reply Velvet April 1, 2015 at 11:30

    Comme chaque enfant est vraiment différent et que j’avais assisté vachement Loulou sur les repas (je lui donnais à manger des plats préparés jusqu’à 3 ans et moi même) (résultat grosse difficulté à manger, n’aime pas la nourriture, ne prend aucun plaisir avec ce moment) j’ai décidé de faire tout à fait autrement avec Livia. Je ne l”ai pas laissé libre totalement car je ne connaissais pas encore cette méthode mais déjà (je pars du principe que ma vie t’interresse hein m’en veux pas) :
    -dès qu’elle a commencé à manger des pots (c’est pas la fête non plus j’ai pas fait mais purée maison honte sur moi) elle n’a plus eu de reflux gastriques ou moins, grosse délivrance.
    – à 12 mois elle voulait manger seule
    -à 12 mois elle mangeait comme nous et de nous (avec une préférence pour les petits pois comme ça comme des bonbons) (puis elle a découvert les vrais bonbons et son amour pour les pois à diminué)
    Bref je l’ai (presque) laissé faire comme elle l’entendait mais pas tout comme tu dit et pourtant la motricité fine elle maîtrise à fond depuis petite (hyper fière là) (elle parle mal, je le dis pour contrebalancer l’affaire) et elle est très indépendante et curieuse en matière de nourriture.
    Conclusion (ok yavait ni intro ni texte vraiment structuré mais je le sens bien) si le tout free style fait peur, écouter ce que veux son bébé et ne pas l’empêcher de manger comme nous est déjà un gros avantage pour son autonomie.
    Voilou bises

    • Reply Daljaa April 1, 2015 at 11:51

      Mais oui ta vie m’intéresse ! 🙂 Et c’est clair que quand on les laisse patouiller un peu (comme la tienne avec ses petits pois) ils sont contents de se sentir autonomes. Ils sont contents de manger comme tout le monde à table aussi, c’est important je trouve de pas dire “toi tu manges ça et moi je mange ça, je ne mange pas ce que tu manges et inversement). Je pense surtout que c’est une méthode trop méconnue, elle est pourtant universelle mais à des jeunes parents qui consultent un pédiatre, c’est très rarement proposé. Tiens tu vas kiffer : c’est encore un principe Montessorien (elle n’a rien inventé mais elle l’a formulé et diffusé), car elle proposait de ne pas faire à la place de l’enfant ce qu’il était capable de faire seul. Mais pour Sann aussi on avait fait la méthode traditionnelle française actuelle, la cuillère et la purée. Elle a mis vraiment longtemps à s’intéresser à l’alimentation et à vouloir s’en occuper elle même. Pour accepter les morceaux ça a été long aussi.

  • Reply Violette April 1, 2015 at 11:48

    Oh, ça me rappelle plein de souvenirs!!! Surtout les photos de bébés tous sales haha <3
    On a fait la DME avec Prune aussi, et j'ai adoré, j'en retire un bilan très positif, d'autant que c'est maintanant une enfant qui mange de tout sans soucis. Dans l'improbabilité extrême où je perde la tête et décide d'avoir un deuxième bébé, on fera pareil sans hésiter 😀
    La seule chose qui m'a parfois genée en fait, c'est les remarques de la famille qui ne comprenaient pas toujours la démarche: "mais elle mange rien? et elle en a partout? mais pourquoi tu ne lui donnes pas des petits pots comme tout le monde?"

    • Reply Daljaa April 1, 2015 at 12:01

      Haha contente que ça te rappelle de bons souvenirs 🙂 Nous aussi on a bien sûr adoré, malgré les salissures c’était une excellente expérience qu’on renouvelle avec plaisir.
      C’est vrai que je n’en ai pas parlé, mais oui certaines personnes ne comprennent pas que du coup, tu ne puisses pas avoir de maitrise sur le repas du bébé. Au lieu de se dire qu’il a mangé ses 240g de purée + 120g de yaourt, ben… Tu sais pas ! Moi ça me convient à vrai dire, je ne stress pas là dessus. Si le bébé n’a pas assez mangé au repas solide, il réclamera une tétée je me fais pas de souci hehe 😉 C’est certain que cette méthode demande de lâcher prise non seulement sur le bazar, mais aussi sur le planning repas établi par le docteur. C’est du boulot sur soi, de faire confiance à son enfant, je n’y suis pas arrivée du jour au lendemain 🙂

  • Reply audrey N April 1, 2015 at 12:42

    Je trouve que c’est trés important de pratiquer cette pratique , ici on l’a utilisé , ils ont tous su manger tot!

    • Reply Daljaa April 1, 2015 at 12:55

      Ah c’est chouette ! J’essaie de faire connaitre un peu 🙂

  • Reply mandy April 1, 2015 at 13:24

    Ahhhhh si je t avais connu avant….c était ca mon ou gros pb avec will le passage aux morceaux je ne ferais pas la même erreur avec le 2e….trop génial miss merci

    • Reply Daljaa April 1, 2015 at 15:14

      Oh ben avec plaisir 🙂 J’ai eu le problème aussi avec ma grande 🙂

  • Reply Maristochat Bellemam' April 1, 2015 at 13:49

    J’ai cette idée d’article en tête depuis un moment mais tu as vraiment tout dit et très bien expliqué!
    Nous avons mis en place la DME pour Petit Colis et son papa était au départ très sceptique (il n’avait jamais entendu parler de cela pour ses deux premiers) et finalement, c’est un très grand succès !

    • Reply Daljaa April 1, 2015 at 15:15

      Ah ben super, j’aimerais bien lire ton témoignage ! 🙂

  • Reply panaka62 April 1, 2015 at 15:07

    je ne connaissai pas du tout cette méthode ! je suis étonnée dans le bon sens ! mais je ne crois pas que j’arriverai à l’appliquer pour mon Terrible, ça m’attire beaucoup, mais les repas sont déjà une galère avec Olivia, je n’ai plus de patience pour lui… et c’est bien dommage…

    • Reply Daljaa April 1, 2015 at 15:18

      Je suis contente de t’avoir fait découvrir ça alors 🙂
      Je crois qu’il vaut mieux un repas purée-cuillère dans le calme et la bonne humeur, qu’une DME dans le stress parce que ça t’occasionne de la fatigue… Alors ton choix de maman est bon au final 🙂

  • Reply Ninette April 1, 2015 at 16:27

    Je ne connaissais pas. Merci, de me faire découvrir.
    Je n’ai jamais aimé donner à manger à la cuillère ou au biberon… ça me gonfle. ( Je sais, ce n’est pas très “gentille maman”). Le crapaud a donc mangé assez vite tout seul. Le bib est arrivé tard puisque je l’ai allaité 1 an 1/2, il le tenait donc lui-même.

    • Reply Daljaa April 1, 2015 at 16:36

      Ah ben on peut être gentil et ne pas aimer faire certains trucs 😉 Moi ça me gonfle d’aller au parc, je m’ennuie.
      Je suis contente que ça te plaise en tout cas, merci à toi 🙂

  • Reply alounette April 1, 2015 at 18:35

    pareil que Ninette, autant j’adore allaiter autant donner à la cuillère très peu pour moi. La première a eu des purées chez la nounou et quasi rien chez nous de 6 à 9 mois. Puis des morceaux chez nous vers 9 mois (elle ne mordait pas bien donc concombre, pomme, carotte crus et en gros bouts lui duraient longtemps (elle rapait), et puis haricot vert, courgettes cuits ça salit pas vraiment… Elle a adoré le riz (grain par grain), les petits pois très vite 😀 Et ensuite et venu l’été, la découverte des abricots, des pêches, des fruits rouges qui fondent dans la bouche… Pour les raisins je l’ai coupaient en 2…
    La deuxième est restée avec moi jusqu’à 13 mois du coup elle a découvert les purées à la crèche à 13 mois. Au début ils étaient obligé d’aller chercher des plats en morceaux dans la section “des grands”, tellement elle ne connaissait pas le concept de la purée “mélangée”. Ils ont mis 1 an à se rendre compte qu’elle savait boire au verre 😀 tellement ils ne m’avaient pas cru. Pas de biberon, pas de tasse à bec = tellement moins de trucs à déplacer…
    Moi je n’y vois à la maison ou au restaurant que des avantages. Le bébé est occupé pendant notre repas, il faut comme les autres : il mange et nous pouvons manger sans avoir à se préoccuper ni de son petit pot ni de l’occuper quand il a fini. Il est toujours possible de demander une assiette de légumes vapeurs ou de pâtes à l’eau si on ne veut pas que se soit salissant, sinon une partie de notre plat fait vite l’affaire. En famille c’est plus compliqué, difficile de faire comprendre à l’entourage qui aurait tellement envie de se mêler de ce que l’enfant mange, que personne ne viendra leur enfourner un truc d’office dans la bouche à eux, et que non nos filles n’aiment pas que l’on s’en mêle. C’est vrai que le regard plein de gratitude du bébé qui reçoit sa purée dans la bouche fait plaisir aux adultes mais n’est ce pas avilissant de lui laisser croire que pour ce plaisir il est dépendant de l’adulte ? Et ensuite le même adulte s’énerve dès qu’il se détourne ou qu’il n’y manifeste plus l’intérêt attendu…
    Je trouve aussi bien moins stressant de ne pas savoir ce que l’enfant mange. C’est tellement variable d’un repas à l’autre… Et puis en général quand ils ont faim ils nous le font savoir…
    Enfin que du bon, et bébé 3 sera mis au même régime !
    Le livre qui m’a vraiment aidé à lâcher prise “mon enfant ne mange pas”. Le titre est un peu excessif, il s’agit d’un pédiatre qui abat quelques idées reçues – notamment sur les doses prescrites de légumes – et qui dit que “mon enfant ne mange pas” est la phrase la plus entendue lors de ses consultations. Il est évidemment pro allaitement.

    • Reply Daljaa April 1, 2015 at 20:17

      Merci pour ton témoignage ! C’est vrai que pour les sorties au resto ou ailleurs, pas besoin de prévoir un plat bébé. Une petite assiette avec ce qu’il y a et ça roule !
      On n’a pas eu de réflexions dans l’entourage il me semble, je dirais plutôt une ou deux personnes qu’on sentait frustrées de ne pas pouvoir donner la becquée, mais bon. Et effectivement, comme toi, je trouve que c’est cool de ne pas gérer les quantités à sa place. C’est la continuité avec l’allaitement en ce qui me concerne, puisque là aussi on ne sait jamais ce que le bébé boit. Moi c’est un peu l’inverse qui me stresse, ces poids fixes de purée et pas 10 grammes de plus ou de moins. Comment savoir s’il aurait bien mangé encore un peu ? S’il a fini alors qu’il n’avait plus vraiment faim ? Jvais aller lui peser son assiette au pédiatre on en rediscute après pour voir ce qu’il en pense 😀
      Bises 🙂

  • Reply lily April 1, 2015 at 19:09

    J’ai fait la même avec ma Néné et c’est juste trop top.

    • Reply Daljaa April 1, 2015 at 20:19

      Je t’avoue que je n’ai encore jamais lu de témoignage négatif sur cette méthode en fait ! J’ai l’impression que les parents le voient comme une bonne expérience.

  • Reply Maaademoiselle A. April 2, 2015 at 19:26

    Je me rend compte que finalement, en plus de la diversification classique nous avons aussi utilisé celle menée par l’enfant 🙂 bref comme à notre habitude on a fait au feeling, ce qui nous semblait être le mieux, et ça a plutôt pas mal réussi 😉 et je crois que c’est ce que je recommanderai à chaque parent, faire comme on le sent !

    • Reply Daljaa April 2, 2015 at 19:40

      Je suis toujours fascinée de voir que quand un parent s’écoute plutôt que d’essayer de suivre un modèle, il trouve en lui la bonne méthode pour son enfant 🙂 On parle tellement de ce fameux “mode d’emploi” ou “guide du parent”, alors que c’est inné, sisi ! Il suffit d’avoir confiance en soi et on fait au mieux 😉 Bises !

  • Reply Emy April 4, 2015 at 13:16

    la diversification menée à l’enfant s’est imposée à nous !
    biensûre , j’ai tenté de faire manger des purées à Fantine . Elle allait avoir 7 mois , et j’ai essayé . Elle a été d’accord pendant .. . 2 semaines , et puis , elle a voulu gérer seule !

    s’il y a bien une chose que je veux , c’est la laisser apprendre par elle-même , à son rythme , sans lui imposer trop de règles ( en tout cas , pas si petite ! ).
    du coup je l’ai laissé faire ! j’ai acheté un tablier en plastique , à chaque repas , je la laissé en couche , et vive la fête !

    aujourd’hui , Fantine a 18 mois , et elle mange proprement , seule , et de tout .
    lorsque nous sommes dans nos familles, les gens sont étonnés de la voir goûter à tout .

    Ce qui est drôle , c’est que je n’y aurai pas pensé moi-même.
    Fantine s’est sentie libre d’essayer , et je ne regrette pas du tout !

    • Reply Daljaa April 4, 2015 at 20:02

      Oh ben merci pour ce témoignage ! 🙂
      C’est génial de ta part d’avoir accepté de la laisser se salir et faire cette découverte. Tu lui as fait confiance quoi 😉
      C’est clair que c’est très cool que du coup ils soient indépendants pendant leur repas, on est pas obligés de gérer et tout le monde mange plus sereinement. En plus, pas besoin de trimballer un petit pot dès qu’on sort manger quelque part 😉
      Bises !

  • Reply carotte April 9, 2015 at 09:34

    Et dire que je me prends la tête à ne donner à Isée que des légumes cuits mixés en purée bien lisse, alors que j’aimerais tant faire autre chose (tout ce que je me permets, c’est lui poser un peu de purée sur la tablette de la chaise haute pour qu’elle patouille).
    Et voilà que je découvre “autre chose”. je vais aller potasser le site, et je pense qu’on va changer quelques petits trucs à la maison (par contre, je doute que la nounou accepte de la laisser patouiller et manger seule…).
    Parce que je rêve qu’elle mange en même temps que nous, au lieu de la nourrir (la gaver ?) en dehors de nos repas.
    Merci pour cette découverte

    • Reply Daljaa April 9, 2015 at 09:57

      Je suis très contente de participer à faire connaitre un peu mieux cette méthode 🙂 C’est vrai que c’est un peu de boulot en plus, mais c’est vraiment pas si long !
      Pour la nounou, c’est à voir… Moi j’accepte que les enfants que j’accueille mangent comme ça mais les parents jusque là n’ont jamais été d’accord alors je n’ai pu tester qu’avec les miens 😉
      Bonne découverte à toi et ta schtroumpfette !

      • Reply carotte April 14, 2015 at 08:12

        C’est chouette que tu proposes aux parents que leur enfant s’essaie à manger seul, mais je comprends aussi leurs craintes.
        Nous, tout compte fait, on a remis à plus tard. C’est dommage, je m’imaginais bien ma pipounette avec sa fleurette de chou-fleur, mais le papa était mal à l’aise, et il a enfin réussi à me dire (il a beaucoup de mal à exprimer ce qu’il ressent) qu’il avait trop peur. Je n’ai pas cherché à le convaincre, je respecte sa peur (comme il respecte mes terreurs nocturnes et le fait de ne pas réussir à laisser Isée dormir dans sa chambre) et j’ai mixé le chou-fleur. Par contre, j’ai posé l’assiette sur la tablette de la chaise haute, j’ai donné à Isée une mini-cuillère (celle sans manche, qui est cuillère des 2 côtés), et je l’ai laissée patouiller sa purée pendant que je lui donnais à manger (et bizarrement, elle n’a jamais porté les mains à la bouche…).
        On essaiera les bouts plus tard, quand Isée sera plus grande et que le papa sera prêt.
        Et en attendant, je ne désespère pas de lui donner des croûtons de pain bientôt (j’adore les enfant qui machouillent du pain, ça me fait craquer).

        • Reply Daljaa April 14, 2015 at 18:36

          Merci pour ton témoignage 🙂
          Bien que je trouve ça dommage de laisser sa peur priver l’enfant d’une découverte, honnêtement je comprends parfaitement. Je sais combien, dans la théorie ce serait génial et tout, mais en pratique on est humains, avec un vécu, avec des principes, des peurs… Je suis la première à avoir adopté certaines habitudes avec mes enfants parce que sur le plan de la sécurité, ça me rassurait.
          Après, je pense que c’est important que même si on n’y arrive pas (ça arrive, c’est pas grave !), on soit néanmoins conscients que c’est possible. Ce qui est plus embêtant, c’est les personnes qui véhiculent l’idée que c’est totalement impossible de faire ainsi la diversification d’un bébé, que c’est de l’inconscience etc… 🙂
          Oui c’est super les croutons de pain ! J’attends que Lex ai environ 1 an pour ça, à cause du sel dedans 🙂
          Bises !

          • carotte April 15, 2015 at 19:56

            Ça fait des années qu’on mange sans sel (pour être honnête, on cuisine sans sel, et on sale dans notre assiette si on en a besoin), et comme on fait notre pain nous même, le problème ne se posera pas.
            Sinon, j’en ai parlé avec mon médecin pour le rv des 8 mois d’Isée, j’ai bien vu qu’elle tiquait un peu, mais elle n’est pas montée sur ses grands chevaux, elle m’a juste conseillé de commencer avec des choses vraiment vraiment molles, comme de la poire très mûre.
            Et la semi validation du toubib a (un peu) rassuré mon amoureux. Dommage, pas de poires à la biocoop, mais l’idée va faire son chemin, je le sens…

          • Daljaa April 16, 2015 at 07:36

            Ah ben du coup c’est parfait alors !
            J’avoue, on a une médecin parfaite, elle nous dit toujours “bon, je vais pas vous dire quoi faire, vous avez l’air de très bien savoir” 🙂 Elle connait très bien les enfants en plus, puisqu’elle travaille aussi dans des crèches. Elle suivait même le papa des filles quand il était petit 🙂
            La banane c’est parfait sinon, c’est très mou (mais il faut qu’elle soit mûre = avec des tâches, sinon aie aie aie la digestion de la banane tout juste jaune)

  • Reply Déborah April 9, 2015 at 12:01

    Bonjour,
    de mon côté j’avais très peur de donner des morceaux à mon garçon. Petit à petit, ça va mieux ^^. Il a 13 mois maintenant et on commence doucement!
    Par contre, je l’ai toujours laissé manger et boire seul. Et patouiller! Il se sert plutôt bien de sa cuillère et parfaitement de son verre (en verre!).
    Si c’était à refaire je tenterai, comme vous, la diversification menée par l’enfant car je trouve cela fabuleux! Et pourtant, enceinte de mon garçon, je m’étais déjà renseignée à ce sujet…mais au moment de la diversification alimentaire, je n’ai pas osé! Dommage! J’essaie de me rattraper du coup ;-)!
    À bientôt.

    • Reply Daljaa April 9, 2015 at 16:16

      Je ne sais pas si tu as besoin de te “rattraper”, on fait ce qu’on est en mesure de faire en fonction de notre ressenti, nos peurs… Moi, par exemple, je n’arrive pas à ne pas leur tenir la main dans la rue quand ils sont petits. J’ai trop peur ça me bloque ! Si ton petit patouille, c’est super, et ça me parait suffisant pour faire un bon apprentissage déjà 😉 Bises, à bientôt !

    Leave a Reply